TV

[Tv] Star Crossed- Retour sur le pilote

Lorsqu’au beau milieu de la nuit, une invasion extraterrestre transforme une ville de l’Illinois en champ de bataille, Emery, 6 ans, tombe nez à nez sur un alien de son âge, qu’elle décide d’héberger à l’insu de ses parents. Les autorités ne tardent pas à le retrouver et lui tirent dessus, laissant la petite fille traumatisée par cette rencontre du troisième type. Dix ans plus tard, alors que les intrus, nommés les Orions, sont restés coupés du monde dans un camp à l’écart de la ville, neuf d’entre eux sont selectionnés pour intégrer un lycée afin de tester leurs capacités d’adaption à la vie humaine. Parmi eux : Roman, le petit alien qui a bien grandi et qui ne va pas tarder à croiser le regard d’Emery…

 OXYGEN

L’inconvénient des séries US est de bien souvent dans le cas de celle se destinant à un public ado de reposer sur des codes immuables. Star Crossed n’échappe pas à la règle et prend comme lieu central : un  lycée et la faune qui va avec, le twist est que d’un côté se trouve des aliens et de l’autre des ados américains typiques : agressifs, bêtes ou courageux. Jouant de ce postulat de départ les auteurs ne tardent pas à dériver pour installer un brin d’ambition derrière ce qui à première vue n’est qu’une romance de plus. Il y a dans Star Crossed et le potentiel assez large que la série offre un côté Romeo et Juliette intergalactique. De là à dire que la chose va fonctionner, c’est une autre histoire, mais ce pilote ne perd pas vraiment de temps à jouer sur deux tableaux : crédibiliser la romance entre l’alien et la jeune femme et mettre en place les contours d’une mythologie. Les caractères se dessinent et l’on se rend assez vite compte que derrière les apparences se cachent des desseins beaucoup plus sombres et offensifs dans un camp comme dans l’autre. Comme dans n’importe quel comics, les auteurs jouent sur les lieux communs narratifs pour essayer d’infiltrer en sous-main des degrés de lectures ( plus ou moins) prometteurs. La série est assez ironique sur les ados typiques US et ne cesse tout le long de se moquer gentiment des us et coutumes qui les animent. Mais s’arrêter à ce simple postulat de base serait une erreur « Star Crossed » est avant tout une série de SF et ce qu’elle met en place dès le pilote est assez ambitieux. Reste à savoir si justement, cela ne l’est pas trop et un peu trop vite. Wait and see…

No Comments

Leave a Reply