TV

[Tv] Saf3- Dolph Lundgren- Retour sur le pilote

Saf3 avec Dolph Lundgren est en quelque sorte une série que l’on peut classer comme embarrassante. Produite par les créateurs de Baywatch et mettant en scène une équipe de pompiers/sauveteurs américains agissant pour le bien de la veuve et l’orphelin, la série semble juste avoir été mise en boite à la même époque que Baywatch justement. Les codes narratifs, la réalisation, le casting…tout sent le début des années 90, la réalisation flirte avec des moyens digne d’un téléfilm sans le sou et le générique de début est une version updaté de celui de Baywatch. On y découvre une avalanche de sauveteuses en maillot de bain que l’on ne voit même pas dans la série…laissant du coup le spectateur dans une sorte d’incompréhension sur le procédé un poil putassier diront nous. Mais s’il n’y avait que cela. Plaçant Dolph Lundgren au centre pour l’instant du show dans le rôle du héros qui est en partie au fond du trou, mais dont personne n’a idée de l’état, la série tente d’aller sur les chemins de la dramatisation. Et c’est justement là que le plus gros des problèmes se déroule. Les subterfuges qu’utilise le scénariste pour y arriver sont tellement gros que l’on ne peut que les accueillir en poussant une longue série de bâillements. Rien n’y fait, l’amas de clichés finit par tuer la moindre parcelle d’enthousiasme que l’on pourrait avoir à l’idée de découvrir Lundgren faire autre chose que casser des crânes et massacrer des terroristes, mais non tout cela n’est qu’une utopie. Saf3 est Baywatch sans le fun, ni le sex appeal et le second degré. Cela se prend terriblement au sérieux, c’est affreusement cheap et cela semble sorti de l’esprit d’un producteur/scénariste qui n’a pas su évoluer avec son temps. Gênant…

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply