Les news

[Tv] Retour sur The Messengers, l’apocalypse version CW

3002165_800

On peut reprocher pleins de chose à la CW, mais pas d’essayer de se renouveler. La chaîne tape en effet dans tous les genres, la comédie, le fantastique, les comics, la romance. The Messengers est un mix entre Supernatural qui est aussi sur la CW et une pincée des heroes. Et même si le pilote n’a rien de désagréable, il est encore tôt pour juger pleinement de son potentiel. En effet, le pilote de The Messengers est très lent et propose un défaut un peu majeur…il ne se passe pas grand-chose. Les 50 minutes du pilote sont une longue exposition méthodique des personnages. C’est un passage malheureusement obligatoire et qui n’est pas le plus passionnant du lot. L’avantage est que vu que cela est désormais « fait », les producteurs peuvent enfin passer à autre chose. L’ambition de The Messengers est un peu bâtarde et peut faire ressembler la série à un spin off de Supernatural d’une certaine façon explorant le point de vue des anges dans la guerre contre Lucifer.

En prenant la décision de choisir ces anges dans le rang des humains, la série joue sur un terrain glissant. En effet ces derniers remplissent effectivement le cahier des charges CW ou de n’importe quel network US. Beaux, jeunes, sans défaut…cela n’aide pas forcément à donner à the messenger une tonalité réaliste. En même temps, on ne regarde pas non plus un documentaire. The Messengers me fait penser à The 100 qui après un démarrage en demie teinte en matière d’intérêts et de passages obligatoires avait su se reprendre pour dévoiler un univers au final assez riche. Et pour l’instant, The Messengers suit un peu la même voie, il est difficile de la juger pleinement, tant la série effleure à peine son potentiel voire même ses ambitions. On est devant un projet loin d’être désagréable, mais qui ne livre pas forcément « encore » grand chose. Ce qui dans ce milieu et dès le pilote est aussi bien une force…qu’une faiblesse.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply