TV

[Tv] Retour sur Agents of Shield, le canard boiteux de l’univers Marvel

Loin de l’ensemble des séries qui font les beaux jours de la Tv Américaine de qualité se trouve « Agents of Shield ». Prise pour ce qu’elle est la série pourrait passer. Mais c’est en creusant un peu qu’une certaine forme de déception envahit le spectateur. En 4 épisodes la série peine à trouver une fondation solide. Elle lance des pistes, utilise une histoire pour créer « l’origin Story » d’un méchant historique (Graviton)  , elle peine malgré tout et de façon assez flagrante à se démarquer du lot des autres séries qui la mette bien souvent à mal de par la qualité scénaristique qui les anime et c’est d’ailleurs sur ce point que le problème majeur de cette série réside. Le scénario est foutoir ou peu enclin à prendre des risques, c’est ce qui frustre. Les acteurs après une certaine zone de flottement dans les deux premiers épisodes commencent à prendre de l’ampleur, la mécanique des relations s’amorce et l’on en vient à espérer que quelque chose se passe. Mais c’est dans la quasi-schizophrénie de ces 4 épisodes scindés en deux packs de deux ( 2 mauvais et deux moyens) que la série montre tout son côté pour le moins chaotique. Marvel désireux d’étendre encore plus loin les limites de son univers au sein du petit écran va devoir faire en sorte de muscler son pool de scénaristes pour utiliser avec plus d’intelligence l’univers qui se dresse entre eux et le spectateur.

Car en continuant de prendre les choses à la légère, la maison Marvel pourrait bien se retrouver avec un casse-tête entachant la longévité du bébé. A savoir que si la série continue de se raccorder de façon très lointaine ou juste incertaine avec l’univers des films…l’attention du spectateur finira par très vite voler en éclats et les contradictions éclateront au grand jour. Le test sera lors de la sortie de Captain América 2 où les fondations du Shield et l’agence elle-même vont voler en éclats. Pour avoir vu quelques extraits du film, je peux dire que je pèse mes mots en écrivant ces quelques lignes et justement si la série ne tient pas compte de cela, elle perdra alors toute crédibilité. L’ennui est que pour l’instant, elle donne tous les signes cliniques indiquant qu’elle n’a pas conscience de ce qui se passe. A moins que les quelques lignes de dialogues de l’agent Amadore indiquant que l’ennemi l’ayant faite prisonnière l’avait surveillé pendant des années auparavant dans l’ombre, laisse à croire que le raccord avec Hydra se dessine peut-être et si l’avenir nous prouve que c’est le cas, Marvel aura peut-être réussi un énorme coup de poker en créant une base étendue à son univers via la tv et surement les comics avant la sortie du film. Mais sincèrement pour l’instant, tout cela n’est que de l’extrapolation et malheureusement les faits laissent voir un avenir narrativement flou. C’est diablement frustrant vu le potentiel. Un pétard mouillé de luxe pour l’instant.

No Comments

Leave a Reply