Les news TV

[Tv] Greg Berlanti confirme les méchants de la saison 1 de Flash…

Lors du Comic-con des annonces ont été faites par Greg Berlanti et Andrew Kreisberg autour de la direction qu’allait prendre la saison 1 de Flash la nouvelle série de la CW et cette dernière tout comme Flash risque de regorger de méchant.

  • Reverse Flash fera effectivement une apparition physique ( après l’intro en Flash Back, c’était évident)
  • Weather Wizard, le bad guy du pilote reviendra plus tard dans la saison.
  • Chose qui est logique en partie vu le casting il y a peu de Wenthworth Miller dans le rôle de Captain Cold, le leader des métas humains semant le trouble dans la ville de Flash.
  • Mais un autre « méchant d’un type particulier rejoindra les rangs de la série…il s’agit de Gorilla Grodd, lors du pilote son nom avait été mise en avant dans les locaux de Star Labs sans pour autant que son identité soit dite clairement.

Dans le lot des « méchants » celui qui focalise le plus d’intérêts est Captain Cold. A la vue de son histoire, il y a de belles possibilités pour que l’on se retrouve avec un faux méchant et un bel adversaire pour Flash. Le genre de ceux qui peuvent sur le long terme devenir des soutiens…

captaincold

Leonard Snart a grandi dans la banlieue de Central City où lui et sa sœur Lisa, étaient soumis aux mauvais traitements de leur père, ancien flic devenu alcoolique. Quand il fut en âge de partir, Len alla à Central City où il sombra très vite dans la délinquance et ne tarda pas à être arrêté par Flash (à l’époque Barry Allen). « Inspiré » par cette rencontre, Snart réfléchit en prison à un moyen de le stopper et conclut que le meilleur moyen était d’atteindre le zéro absolu. Une fois libre, il s’introduisit par effraction dans un laboratoire et exposa un pistolet de son invention aux radiations d’un cyclotron. Surpris par un garde, il lui tira dessus, le congelant. Armé de son rayon réfrigérant, Leonard devint l’un des plus célèbres et constants ennemis de Flash sous le nom de Captain Cold, parfois assisté de sa sœur Lisa, devenue la super-vilaine Golden Glider. À la mort de son ennemi lors de Crisis on Infinite Earths, Cold tenta d’abandonner sa vie criminelle mais revint bien vite à ses mauvaises habitudes.
Captain Cold est une crapule sympathique et un voyou à l’ancienne, qui persiste à ne tuer qu’en dernier recours (ou dans certains cas par vengeance comme pour l’assassin de sa sœur). Malgré son look coloré, c’est un criminel en col bleu qui a toujours été moins théâtral que ses collègues, les Lascars (Rogues en VO) dont il est récemment devenu le chef. Homme très dur en apparence, Captain Cold a cependant fait preuve à plusieurs reprises de compassion et même de respect à l’encontre des Flash.

source: wikipedia

En 2e position vient le personnage de Gorilla Grodd qui pourrait en effet faire tomber la série dans un ton beaucoup plus fantastique que prévue bien loin du réalisme qu’affiche la série Arrow. C’est un risque et à la fois un coup de Poker intéressant. Les origines du personnage dans le comics ne sont pas vraiment celle qu’il affichera dans la série, mais elles donnent déjà une bonne idée de ce que l’on peut attendre.

flash-new-52-14-grodd-jpg

Gorilla Grodd était originellement un gorille ordinaire, jusqu’au jour où lui et ses camarades tombèrent par hasard sur un vaisseau extra-terrestres (un météore radio-actif dans les versions moins récentes). Le pilote du vaisseau rendit les singes intelligents, et donna à deux d’entre eux, Grodd et un autre nommé Solovar, des pouvoirs psychiques. En remerciement, les gorilles prirent l’extra-terrestre comme leur chef, et sous ses ordres fondèrent une cité hautement avancée technologiquement nommée Gorilla-City.

Pendant des années, les gorilles vécurent en paix, jusqu’au jour où des explorateurs humains tombèrent par hasard sur la cité. Saisissant l’occasion, Grodd força l’un des humains à tuer l’extra-terrestre, se débarrassant ainsi de ce dernier sans éveiller de soupçons. Le champ libre, il prit le pouvoir à Gorilla-City et se prépara à tenter une conquête du monde.

À cette fin, Grodd fit prisonnier son camarade Solovar, dont il arracha le secret du contrôle mental afin de s’assurer la loyauté des autres gorilles. Solovar s’échappa de sa cage, et contacta télépathiquement Barry Allen, plus connu comme le héros Flash, pour lui venir en aide. Le super-héros parvint à vaincre Grodd, et le priva apparemment de son pouvoir de contrôle mental.

Il s’avéra plus tard que Grodd avait malgré tout conservé le pouvoir, ce qui lui permit de soumettre son geôlier. Fort de ce nouvel allié, il réduisit en esclavage une race de créatures ailées, et tenta de développer une machine pour priver les autres gorilles de leur intelligence. A nouveau contacté par Solovar, Flash localisa la machine et la détruisit, avant de libérer les êtres ailés. Vaincu une fois de plus, Grodd fut à nouveau enfermé, cette fois avec quatre gardes.
Il s’échappa une fois de plus, et développa une machine pour se transformer en humain, puis une pilule qui lui donna des pouvoirs psychiques encore plus vastes. Lorsque Flash revint pour l’arrêter, Grodd, fort de ses nouveaux pouvoirs, le vainquit aisément, mais l’effet de la machine l’ayant transformé en humain s’avéra temporaire, et il reprit sa forme de gorille, sous laquelle son cerveau n’était pas assez évolué pour exploiter la totalité de ses pouvoirs psychiques. Avant qu’il ne puisse réutiliser la machine, Flash remodela cette dernière en menottes et le ramena à Gorilla-City pour être remit en cellule.
Plus tard, Grodd développa un moyen de transférer son âme dans un nouveau corps, et prit le contrôle d’un humain à Central City, la ville de Flash, avant d’être à nouveau emprisonné.

Plus tard, Gorilla Grodd libéra plusieurs des ennemis de Flash de prison pour distraire le héros pendant qu’il s’évade en transférant son esprit dans le corps de Freddy, un gorille issus d’un zoo. Il parvint finalement à priver temporairement Flash de sa vitesse surhumaine en utilisant un système à base de radiation, mais fut ironiquement battu par la compagne de Freddy, qui s’en prit à lui en l’entendant mentionner une autre femelle gorille. Après sa défaite, lui et Freddy retrouvèrent leurs corps respectifs.

Plus tard, Grodd affronta le nouveau Flash, Wally West, affrontement au cours duquel il augmenta l’intelligence de la majorité des animaux de Central City, espérant mettre en danger les vies des humains. Son plan se retourna cependant contre lui lorsque certains animaux restèrent loyaux à leurs maîtres, et Flash le vainquit avec l’aide d’autres héros.

A un certain point, Grodd joignit brièvement le groupe de supervilains Tartarus dirigé par Vandal Savage, ce dernier lui ayant promit l’immortalité et le pouvoir en échange de ses services.

Au cours de ses différentes apparitions, Grodd a tenté pas moins de dix-huit fois d’éliminer toute trace d’humanité de la planète, allant même à une occasion jusqu’à voyager dans le temps au crétacé pour y parvenir.

A une occasion, Grodd s’empare du Cœur des Ténèbres, un talisman ordinairement actif uniquement durant les éclipses, qui lui permet de réveiller la bête intérieure des humains, transformant ainsi la population de Lisbourg en monstres bestiaux et féroces sous son contrôle. Supergirl réussit néanmoins à combattre son influence jusqu’à ce que le Soleil retrouve son état normal. Gorilla est apparemment tué à la fin de cet épisode.

Un des plans le plus élaborés de Grodd fut d’arranger l’assassinat de Solovar et de pousser par manipulation Gorilla-City à déclarer la guerre à l’humanité, grâce à l’aide d’une secte de singes nommés Simian Scarlet. Au cours de cette aventure cependant, Grodd absorbe trop d’énergie neural de ses camarades singes, le laissant avec l’intelligence d’un singe ordinaire. Il retrouve finalement son intelligence et ses pouvoirs, mais une tentative ratée d’établir une base en Floride le conduit à une nouvelle incarcération.

Désormais coincé dans le corps d’un vagabond obèse, Grodd est brièvement agressé par un gang de rue surnommé les Vautours. L’un d’entre eux commente que leur camarade Iggo a la force d’un gorille, ce qui engendre un déclic chez Grodd, lui redonnant sa mémoire, sa véritable forme et ses pouvoirs. Après avoir rapidement battu les Vautours en leur faisant croire télépathiquement qu’ils tombaient dans de la lave, il lut leurs pensées, découvrit qu’un des anciens membres du gang était un ami de Flash, le conduisant à élaborer un nouveau plan.

Grodd trouva ensuite un météore similaire à celui qui lui avait donné ses pouvoirs, et contacta Hector Hammond, un humain ayant obtenu des pouvoirs d’une manière similaire. Ayant amélioré son évolution avec son aide, il réussit à prendre le contrôle de Gorilla-City, mais fut une fois de plus vaincu.

Grodd causa aussi la paralysie de Hunter Zolomon, l’un des amis de Flash, engendrant par extension sa transformation en le super-vilain Zoom.

A une occasion, Grodd attaque avec ses forces l’Ultramarine Corps. Il fait tuer la majorité des civils qu’ils protègent, et en mange quelques-uns personnellement. Cet acte lui vaut de passer numéro trois des criminels les plus recherchés du monde.

source: wikipedia

Mais le « détail » le plus intéressant même si ce n’est pas une surprise est al confirmation dès la saison 1 de la présence de reverse flash. Le pilote et le Flash back sur la mort de la mère de Barry Allen ne laissait pas de doutes.

reverse-flash

Vivant dans le 25ème siècle, Eobard Thawne était un admirateur du héros de son passé, Flash (Barry Allen). Il était tellement obsédé par Barry Allen qu’il voulut à tout prix lui ressembler et le rencontrer.

Après avoir eu les mêmes pouvoirs que lui dans les mêmes circonstances, il décida de remonter dans le temps afin de le rencontrer en personne. Mais il arriva trop tard dans une époque où son idole était morte. Il découvrit qu’il était lui-même devenu le pire ennemi de Flash, le Néga-Flash, et qu’il était en plus mort de ses coups.

Désorienté par cette révélation et convaincu d’être le véritable Barry Allen, il révèla sa vraie nature et décida de retourner à l’époque de Flash afin de le remplacer et de faire que le monde l’oublie.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply