Les news TV

[Tv] Flash ( CW), retour sur le pilote…

Après le succès d’Arrow, il était évident pour DC et la CW qu’installer une autre série dans le paysage TV représentait une seconde manne d’argent facile. D’où dès la 2e saison d’Arrow, l’arrivée en douceur du personnage de Barry Allen, le tout culminant pendant la saison jusque’à son fameux accident. Le même qui lui donna les pouvoirs faisant de lui un super héros par accident. Le pilote de Flash s’inscrit dans la continuité directe de ce qu’Arrow a construit. Complémentaires et totalement différentes, les deux séries réussissent à mettre en place des univers rendant justice aux différentes facettes dont dispose l’univers Comic-Book. Mais revenons-en au pilote de Flash. Les partis-pris sont simple, là où Arrow est toujours dans un voile de ténèbres, le faisant passer pour un cousin éloigné de Bruce Wayne, Flash joue la carte contraire. Les caractères d’Oliver Queen et Barry Allen sont à l’opposé, il est donc du coup logique de voir les scénaristes choisir une autre route pour donner vie au personnage. Barry Allen est avant tout un ado pris au piège dans le corps d’un adulte. Sa vision du monde est plus naïve que celle d’Oliver Queen et cela se ressent du coup dans sa façon d’aborder ses pouvoirs.

 THE-FLASH-First-Image__140228173750

La série prend aussi le parti d’être plus fidèle à ses racines. Là où Arrow jouait la carte du réel avec des bad guys plus ou moins humain… ( Entre parenthèses pour la saison 3…), Flash lui embrasse définitivement sa nature comic-book. Est-ce que cela risque de prendre une tournure digne du méchant de la semaine ? C’est un risque vu les bases mises en place lors du pilote. Oui Barry Allen/Flash n’est pas le seul à avoir eu des pouvoirs grâce à la gigantesque explosion ayant mis en pièce une partie de la ville. Et c’est d’ailleurs l’un de ces méchants qu’il affronte dès le premier épisode. L’affrontement permettant d’un point de vue narratif de poser les contours du personnage de Flash et de lui permettre de trouver sa place dans la nouvelle société qui se dessine devant ses yeux. Mais c’est aussi au niveau des choses à venir que le show montre une ambition assez pharaonique pour la suite. Reverse Flash est plus que teasé dans le Flash Back montrant la mort de la mère de Barry…une séquence qui d’ailleurs ravira les fans de l’ancienne série Flash lorsqu’ils découvriront qui est le père de Barry. Mais pour en revenir à ce personnage et la personne que l’on pense en être l’incarnation dans le pilote…ce n’est que dans les dernières minutes de la série que l’uppercut nous prend par surprise. Le reveal et l’ambition de la série nous sont offerts en l’espace d’une dizaine de secondes. Et c’est ici que l’on peut de façon légitime se dire que DC met « les couilles sur la table », car c’est un gros coup de bluff qui pourrait rapporter beaucoup ou tout simplement saborder en plein vol un univers TV qu’ils ont réussi à construire de façon très intelligente là où Marvel se plante.

Spoiler Warning…

La fin de l’épisode se terminant sur un certain personnage révélant sa vraie nature et regardant un journal provenant du futur annonçant la disparation de Flash durant une certaine crise… De là à dire qu’Infinite Crisis est le but vers lequel les scénaristes se dirigent, il n’y a qu’un pas. C’est un point de départ diablement ambitieux, peut-être trop pour le petit écran, mais l’avenir nous dira ce qu’il adviendra.

 Flashpoint_Reverse_Flash

Pour l’instant à la vue de ce pilote, qui n’est pas sans défauts ( les personnages secondaires incarnant la famille bis de Barry), il est possible de dire que la CW tient un nouveau petit trésor dans ses mains. Grant Gustin se révèle parfait dans son rôle de flash et sa nouvelle version plus en phase avec son époque laisse espérer de bonnes choses pour le déroulement da la saison 1. Et surtout, les deux séries ( Arrow et Flash) se complètent sans jamais s’entredévorer. C’était le risque et la production l’a évité. Good Game !

You Might Also Like

1 Comment

Leave a Reply