TV

[TV] De White Collar à Graceland, l’univers de Jeff Eastin s’étend…

Producteur de White Collar ( l’une des séries policières les plus diablement cool qui soit) Jeff Eastin récidive dans le domaine en créant « Graceland ». Il n’est plus question d’une série où un as de la cambriole aide un agent du FBI, mais bien d’une version un poil moins Dark de « The Shield » OK pas totalement, mais dans l’esprit, il y a quelque chose qui rapproche les deux séries et cette chose est le héros. Dans le cas présent, l’agent Briggs autour de qui reposent toutes les questions de la série est tout sauf un ange et pourtant malgré cela, il continue de sans cesse naviguer d’un extrême à l’autre. Manipulateur, dangereux et à la fois diablement sympathique, difficile de voir clairement les tenants et aboutissants du jeu qu’il joue. Alors que la série entame son 8e épisode, les cartes commencent à tomber et la nature plus ou moins légère du show jusque-là devient dangereusement dark. Le groupe se fissure et les zones troubles de chacun commencent à dégager une odeur de souffre pestilancielle. La force d’Eastin comme producteur est de structurer à merveille ces histoires : White Collar en était (et reste d’ailleurs) un exemple parfait. Il est nécessaire d’avoir une attention du détail pour le moins maniaque, ne serait-ce que pour démêler le vrai du faux dans la parole de certains des personnages ( la série étant bâtie sur océan de mensonges…) et voir les signes annonciateurs de l’arrivée de nouveaux personnages comme les tueurs du Cartel qui visiblement s’apprêtent à ne faire pas le moindre quartier.

Attaquant sur tous les fronts et pour l’instant réussissant à mettre en place une toile solide dans l’univers de la Tv, Eastin donne un véritable coup de fouet et du sang neuf à ce domaine qui s’encroute de la série Tv policière. White Collar en 4 saisons a réussi à ne pas perdre trop de sa splendeur. Alors qu’il approche de la moitié de sa 1ere saison, « Graceland » file sur un régime croissant qui ne cesse de donner envie de découvrir la suite. L’une des meilleures surprises dans le domaine policier en attendant la rentrée.

No Comments

Leave a Reply