Critiques de films

[Tv] Dans les coulisses de Captain America 2 avec Agents of Shield…

Marvel avec Captain America 2 remue les fondations de son univers et ce du petit vers le grand écran. Avant de lâcher la critique du film ce soir, voici un petit teasing par l’autre bout , de la lucarne, celle du petit écran. Car oui, malgré tout, il y a bien un lien entre Agents of Shield et Captain America 2. Grattons la surface du bouclier…

À l’aube de la sortie de Captain America 2, il est presque normal de revenir sur le cas AGENTS OF SHIELD. La raison est simple, les deux partagent le même univers, mais surtout une finalité commune. La rumeur disait que la série avait un lien plus ou moins direct avec le film Captain America 2, la vérité est difficile à cerner vu qu’il reste encore 7 épisodes avant la fin de la saison, mais pour avoir vu le 2e volet des aventures du Capitaine, la direction vers laquelle se dirige la série pour son final devient plus limpide, mais surtout elle jette une perspective nouvelle sur le passé de l’univers Marvel au cinéma et surtout son futur. La question réelle à se poser dans Agents of Shield, n’est pas forcément de savoir pourquoi Coulson n’est pas mort ( cela est d’ailleurs mis aux rebus assez vite sur la fin de saison…), mais pourquoi Nick Fury a remué ciel et terre pour le ramener à la vie, et ce, en dehors du périmètre d’action du Shield…La confiance de Fury envers Coulson était l’un des points forts de la phase 1 Marvel, menant à un climax émotionnel avec sa mort. Fury était-il déjà conscient de certaines choses se passant hors champ dans les coulisses du Shield ? Coulson et par extensions son équipe sont un pari sur l’avenir de la part de Fury. D’où la liberté d’action, les moyens hors norme par rapport aux autres membres du Shield. Tout cela n’est pas inconsidéré et illogique au regard des événements se déroulant dans Captain America 2.

Agents-of-SHIELD-Captain-America-Winter-Soldier-Tie-In

Mais au-delà de cet axe en filigrane, c’est surtout le second plus massif et visible ( bien que pas toujours forcément bien doser jusqu’à l’épisode 15…) Celui concernant le méchant de la série…un méchant dont le rayon d’action ne s’étend peut-être pas qu’au simple monde du petit écran. Marvel joue ici au final une carte digne de celle de Warner à l’époque de Matrix. Où d’un média à l’autre, l’histoire se continuait, offrant des éléments divers obligeant le spectateur à voir l’ensemble pour mieux comprendre le tout. Car effectivement ici, même si au premier abord, la chose n’est pas forcément évidente, avoir vu Agents of Shield avant Captain America 2 amène un petit plus. L’édifice du Shield loin d’être aussi ferme que l’on pouvait le penser apparaît alors sous un autre angle. Les histoires annexes, les personnages plus ou moins annexes offrent une jonction intéressante entre les films du grand écran. Il existe une autre timeline et c’est au travers d’un saut vers le petit écran que l’univers Marvel dans toute sa splendeur apparaît. Mais c’est aussi une preview du futur qui nous est offert, car d’agents of shield a captain américa 1 et 2 des liens apparaissent, mais ces derniers dressent une ligne pour l’instant fugace certes, mais obligatoire vers le projet « Agent Carter » dont les fondations sont plus ou moins mises sur la table de façon détournée dans ce film. Manière là aussi de faire écho au Marvel One Shot qui était autour du personnage de Peggy Carter. Ce dernier avait à l’époque paru anecdotique, mais au jour d’aujourd’hui et à la vue de Captain America 2 son sens profond est nettement plus limpide et attractif. Pour la simple et bonne raison que l’ennemi y est clairement démasqué désormais.

Et mieux encore c’est via les événements prenants racines dans la série pour culminer dans le film, que Marvel amène par la petite porte un début de possible justification à Ultron. Une méthode prise en catastrophe et pointant son nez sans être ouvertement dite dans Captain America 2… Marvel ne joue pas forcément la case de la facilité en étalant son univers sur une route à plusieurs embranchements, mais cela fait partie du challenge. Tout n’est pas forcément passionnant à première vue, mais tout comme avec l’arrivée de Thanos à la fin de la phase 1, Marvel avec Captain America 2 amène une nouvelle topographie de son univers et cela passe par une élaboration en partie dans Agents of Shield. La finition n’est pas forcément parfaite, mais loin d’être en bout de course aussi mauvaise que le début chaotique ne le laissait craindre. En attendant, Trust no One…

Partie 2: La critique de Captain America 2-The Winter Soldier

agents-of-shield-the-magical-place

No Comments

Leave a Reply