Les news TV

[Tv] Constantine, retour sur le pilote

Chasseur de démons et maître de l’occulte, John Constantine est doté d’une incroyable connaissance des arts obscurs et d’une féroce arrogance. Il combat le Mal, du moins il essaie. Son âme étant déjà damnée, il décide d’abandonner sa campagne contre les forces du Mal, jusqu’à ce qu’une série d’événements le pousse à remonter sur le ring. Torturé par un échec cuisant, il fera tout ce qu’il faut pour protéger les innocents. Voyageant à travers le pays, Constantine met ses compétences à profit pour renvoyer les créatures surnaturelles qui menacent notre monde d’où elles viennent. Après cela, qui sait … il y aura peut-être un jour de l’espoir pour lui et son âme après tout.

*review à partir de la version 01 du pilote, pas la 02 diffusé lors du comic-con 2014*

Je n’ai jamais forcément compris la « hate » envers le film Constantine avec Keanu Reeves. Certes, il se permettait des libertés quand au matériel d’origine, mais en contrepartie, il offrait aussi pas mal de bons moments et un paquets d’idées à la minute qui n’étaient pas détestables. Mais à l’époque, cela n’aura pas suffi à sauver le film de la vindicte populaire. En sera t-il de même avec la série? J’ai peur que oui, mais pas forcément pour les mêmes raisons. Il faut bien reconnaître que le pilote souffre de pas mal de défauts. Le premier pour moi est son manque d’originalité et son côté foutoir. Difficile de s’attacher aux personnages et même Constantine, pourtant plutôt fidèle au personnage d’origine via l’interprétation de Matt Ryan a du mal à sortir la tête de l’eau. Pourquoi? Peut-être à cause de aseptisation du personnage, chose que le film avec keanu Reeves ne faisait pas. Mais encore et surtout à cause de son scénario assez bordélique.

En voulant jouer sur le domaine du surnaturel et de l’horreur, le tout teinté d’un gros morceau de cynisme, Constantine passe malheureusement après Supernatural. La série la plus low key du monde qui pourtant bien à l’abri des regards arrive sur sa 10e saison. C’est bien simple, Constantine a le niveau des premiers episode de Supernatural, sans la moindre impression que les scénaristes savent où ils vont. Les enjeux sont minimalistes, les méchants pas véritablement définis. L’ennui majeur de ce pilote est que quand il débute, l’histoire de Constantine est au point mort. Il tente d’oublier les événements qui l’ont détruit. Le plus intelligent et propice à un meilleur placement des forces en présence aurait été de débuter par cette affaire d’exorcisme tournant mal et le laissant dépressif. La mort de cette fillette est le centre névralgique de sa descente en enfer, la chose qui aurait du rendre le personnage encore plus humain. Hors ici, ce que l’on découvre est un personnage qui ne sait pas où il va et c’est parfaitement à l’image de ce pilote où tout les personnages sans exceptions donne la désagréable impression de n’être que des esquisses de ce qu’ils auraient put être dans les mains de scénaristes plus attentifs. L’horreur est basique, la mythologie mise en place simpliste. Quand en comparaison, on voit ce que Supernatural se permet, Constantine paraît bien fade à côté.

Mais ne jettons pas le bébé avec l’eau du bain, de gros travaux de refontes narratives ont semble t-il été fait en coulisses après ce pilote raté. La série va t-elle vite récupérer de ce coup d’épée dans l’eau? C’est tout le mal qu’on lui souhaite, car pour l’instant, l’essai est loin d’être concluant.

spoiler warning: Hitfix parle de la v2 du pilote avec les changements autour de la fin du pilote ( Lien vers l’article)

3 Comments

  • Reply
    Marcorèle
    septembre 4, 2014 at 8:13

    De quel hâte s’agit-il concernant la version cinéma ?

    • Reply
      Chandleyr
      septembre 5, 2014 at 10:56

      pas hâte, mais hate en anglais 😉

      • Reply
        Marcorèle
        septembre 5, 2014 at 11:29

        Ça porte à « confuse », comme aurait dit Thierry Lhermitte. 🙂

    Leave a Reply