TV

[Tv] Complications, retour sur le pilote…

complications-usa-pilot-trailer

Les séries Tv tournant autour des hôpitaux c’est souvent comme les romcoms, on a l’horrible impression d’en avoir fait 100 fois le tour. Mais, parfois la magie opère encore un peu et au détour d’une des dizaines de séries arrivant chaque année, l’une d’elle fait son petit effet. Complications est de cette trempe. Le point de départ est assez intrigant de par la façon dont il mélange un esprit à la Dr House avec un potentiel véritable thriller. Prenons le pitch de base, un médecin un peu à la dérive après la mort de sa fille tente tant bien que mal un an après de redresser la tête. Cela fonctionne moyennement, aussi bien pour lui que pour sa femme et en une matinée…tout explose en vol. Le héros de Complications n’est pas un super héros, bien au contraire, c’est un monsieur tout le monde qui un jour en plein milieu d’une fusillade sauve un gamin agonisant sur le sol et pour cela tue de sang-froid des membres d’un gang. Complications prend du coup une tournure étrange, nous sommes à mi-chemin entre Dr House et un Justicier dans la ville. Toute la série se construit alors sur l’après de cette fusillade. Le héros découvrant que l’enfant qu’il a sauvé est le fils d’un chef de gang notoire et ce dernier bien qu’en prison est prêt à tout pour faire en sorte que son fils survive. Même si pour cela il doit manipuler le héros et détruire sa vie au passage. Pris entre deux feux, le héros de Complications se retrouve menacé par un gang…et protéger par défaut par l’autre…tant qu’il assure la survie du fils du criminel.

Complications avait sur le papier tout pour exploser en plein vol et pourtant c’est le contraire qui se produit. Mélange des genres aussi improbable qu’efficace, la série donne un coup de fouet au medical drama…sans pour autant en être vraiment un. Alchimie bizarre, mettant sur le devant de la scène un wanabee vigilante qui se retrouver dépasser pas son action. Quand faire le bien est une vraie fausse bonne idée en bout de course. Le pilote en deux épisodes pose bien les bases mixant tension et drama un peu plus prévisible lors des dramas, mais la partie thriller qui tient la majeure partie de l’histoire possède un vrai potentiel. Tout comme les seconds rôles qui dès la fin du 2e épisode font tourner la série vers une direction encore plus inattendue. Une très bonne surprise qui espérons se concrétisera jusqu’à la fin de la 1ere saison. Et peut-être la suite…

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply