TV

[TV] Bruno Heller est il le Joel Schumacher de la Tv pour Gotham?

Il y a des séries qui commencent mal et se rétablissent très vite ( Constantine) et il y a celle qui commence bien et s’écroule ensuite. Alors que le 9e épisode de Gotham est derrière nous désormais, il est possible de dire qu’effectivement Gotham rentre dans cette catégorie. Il ne faut pas regarder Gotham en espérant y trouver une adaptation crédible de l’univers de Batman, la raison en est la suivante, je pense que ni Bruno Heller ( le showrunner) ni ses équipes ne connaissent bien cet univers. Alors du coup, ils nagent à vue…et offrent aux spectateurs une chose que l’on peut définir comme étant Gotham pour les nuls. La faiblesse numéro 1 de la série au delà de souffrir du même syndrome que la saison 1 d’agents of shield est qu’elle n’a pas la moindre idée de ce qu’elle fait. Elle dispose là aussi d’une mythologie incroyable et l’utilise en dépit du bon sens, casant des tonnes de méchants mythiques dans le show sans respecter la logique de la différence d’âge entre certains et Bruce Wayne…Ce qui très vite finit par devenir risible. Mais c’est encore plus pathétique quand le showrunner lui-même reconnait que la fameuse overdose de méchant n’a qu’une seule origine…celle du marketing. A l’aube du 10e épisode, il est de plus en plus limpide que la réécriture de l’univers Batman, du moins de ces origines manque de cohérences. Une faiblesse qui pour l’instant détruit à petits feux le potentiel de la série qui n’était plus déjà très haut. La 2e moitié de la saison va-t-elle redresser la barre ou finir à jamais d’enterrer les origines du chevalier noir dans le caveau familial avec ses parents? wait and see…

No Comments

Leave a Reply