TV

[Tv] Arrow et CW réussissent là où Marvel et Agents of Shield s’écroulent…

Le point assez incroyable avec cette saison 2 d’Arrow est l’incroyable complexité narrative qu’elle développe en jouant sur deux timelines en synchro. Le passé et le présent s’imbriquant avec une aisance assez déstabilisante. Que ce soit sur un l’axe du passé : avec Oliver prisonnier dans le bateau avec les mercenaires recherchant des squelettes qui n’ont visiblement pas grand-chose d’humain, où sur le front du présent avec l’OPA sous-terraine sur l’entreprise QUEEN et la présence de Black Canary et l’ombre de Ra’s Al ghul, la série joue sur tous les fronts et je ne parle même pas des sous intrigues qu’elle place de-ci de-là pour mieux les reprendre plus tard. L’addiction est totale et complètement intense. Comme je le disais la semaine dernière, l’identité de Black Canary est révélée dès le début de l’épisode et là où l’on pouvait craindre que cela impacte négativement le ton de la série, on découvre qu’au contraire ce n’était que le point d’entrée de nouveaux flash-back sur la timeline de l’île et celle du présent où le personnage de Lauren se retrouve pris du coup dans le revers d’avoir failli mourir sous l’emprise du DollMaker et le coup de grâce que sera la découverte de l’identité de Black Canary. Mais cela n’influe pas que sur la famille de Lauren, Oliver se retrouvant du coup pris entre deux feux voit comme lui dit « Diggle » son passif d’homme à secret s’alourdir encore un peu plus. La où « Huntress » n’était qu’un sac à emmerdes et une véritable psychopathe, Black Canary offre à Queen une alliée de choix sur le terrain et une femme le comprenant, car ayant vécu les mêmes choses que lui sur l’île, voir même pire dans la ligue des assassins.

Et c’est au travers de ce personnage ( par extension Ra’s al ghul…) et de celui de Brother Blood que la menace qui plane sur la série se fait de plus en plus intense. Queen est véritablement attaqué sur absolument tous les fronts, celui visible et invisible. Car là où la ligue est une menace collatérale provenant de Black Canary et son passé, celle de Brother Blood ( et de sa certaine alliance avec le personnage de Summer Glau…) laisse à penser que Queen risque de passer un très sale quart d’heure dans les épisodes à venir. Mais l’avantage est qu’en crédibilisant cette situation de danger, les scénaristes rendent crédible l’adjonction d’autres personnages héroïques dans la série du côté des alliés. N’oublions pas que le personnage du petit ami de Thea est censé être dans l’avenir « Red arrow », que Black Canary est une alliée sur le long terme de Queen et que dans les prochains épisodes nous verrons l’arrivée de Barry Allen. Le pari d’étendre l’univers d’Arrow sans détruire les prémisses de crédibilité établie par la saison 1 n’était pas simple, mais il est de plus en plus évident que les scénaristes réussissent le défi les doigts dans le nez. Ce qui force l’admiration dirons nous.

Mais ce qui persiste aussi en sous-main dans cet épisode est le but que cherchent à atteindre les pirates présents dans le bateau où est prisonnier Oliver Queen. La réponse pourrait bien en partie se trouver ici…  Stephen Amell lors du tournage ayant actuellement lieu de la saison 2 a pris un peu de temps pour répondre aux questions des fans de la série via sa page facebook. Une petite façon comme une autre de prendre la température de la série et la direction dans laquelle elle se dirige…

Et la semaine prochaine la seule et unique question que l’on peut se poser après avoir vu ce trailer est « S’agit-il de Ra’s Al Ghul ?

No Comments

Leave a Reply