TV

[Tv] Agents of Shield saison 2, la dernière chance?

Marvel a beau avoir réussi à prendre en otage le box-office, il est un domaine, où il n’enchaine que les échecs…la tv. Lieu où au contraire, son principal concurrent DC réussit un homerun pour l’instant parfait avec Arrow et bientôt Flash. Mais à l’aube de la future prochaine saison et de l’arrivée de la 2e mouture d’Agents of Shield et de la nouvelle série « Agent Carter » on peut se demander si Marvel ne se tire pas une balle dans le pied. En effet Agents of Shield saison 2 se plaçant dans la foulée de Captain America 2 montrera la reconstruction du Shield après sa destruction par Hydra…tandis qu’Agent Carter ira quant à lui nous faire découvrir la construction du Shield et les débuts de son sabotage par l’intérieur par Hydra. Le hic au final est que d’un côté comme de l’autre, le mystère est éventé, l’intérêt assez moyen et le sex appeal des deux séries en prend un coup avant même l’allumage. Pas de suspens fou ou comment tuer dans l’œuf un show qui a déjà les jambes fragiles et un autre qui risque de souffrir du désintérêt du public pour le premier…

1914478_900

Marvel contrairement à DC dans le domaine des séries n’a jamais su tirer parti de façon intelligente de l’immense base de donnée lui appartenant. Agents of Shield a ce titre en est un exemple parfait. Une série qui pendant 80% de sa première saison ne savait pas où elle allait pour finir dans les 20 dernières à se raccrocher aux branches en tirant dans tous les sens. Manque de cohérence, de ligne directrice et surtout désagréable sensation de n’être qu’un outil de test. Agents of Shield aurait pu être ambitieuse, intense, immense, au contraire de cela ABC le diffuseur en la mettant à l’antenne avec des trous immenses entre chaque épisode à lentement contribuer à éroder la fan base déjà faible de la série. La faute est partagée avec les producteurs et scénaristes oubliant concensieusement de donner une vie intéressante aux personnages. De Coulson au reste de l’équipe en passant par les méchants rien ne respire la solidité. Quelle option s’offre aux scénaristes pour la saison 2 ? Prendre la route d’Arrow, un univers plus sombre, un méchant unique et concret avec un plan et une mise en œuvre offrant un début un milieu et une fin. Pris dans ce que l’on nomme désormais le syndrome LOST, les scénaristes de la saison 1 ont donné vie à une version bâtarde et brouillonne d’Agents of Shield. Et même si dans le fond, une partie de moi désire voir la suite, j’ai bien peur que la série ait beaucoup de mal ( sauf cas de conscience et coup de fouet narratif…) à passer la saison 2. Réponse à la rentrée.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply