TV

[TV] Agents of Shield, la saison 2 de la résurrection

Il est parfois difficile de penser qu’après une saison 1 pour le moins calamiteuse, une série puisse trouver la force de revenir d’entre les morts. Comme beaucoup à la fin de la saison 1, je donnais Agents of Shield comme une série en sursis, qui ne passerait pas le cap de la première moitié de sa saison 2. J’avais tort. L’incroyable s’est produit et il se confirme depuis le début de la saison d’épisode en épisode. Oui, cette nouvelle saison d’Agents of Shield est une véritable réussite qui à la différence de ses débuts sait enfin tirer parti de l’univers MCU. Le statut bâtard d’agents of Shield est qu’à la différence d’autres séries, elle n’est pas autonome, cela n’a jamais été son but, elle est une courroie de lancement et de transmissions pour les autres points de l’univers MCU. C’est une faiblesse qui dans la saison 1 lui à couté une véritable identité et son rythme, mais c’est un défaut que les scénaristes ont réussi à retourner à leur avantage dans la saison 2.

 agent-carter-agents-of-shield

Là où il avait fallu 17 épisodes avant de connecter à The Winter Soldier, la saison 2 d’Agents of Shield ne perd pas de temps et se sert de tout ce qu’elle a sous la main pour créer un univers vaste et concret qui s’appuie aussi bien sur la passé que le présent. Et la fenêtre sur la passé servant obligatoirement et intelligemment de porte d’entrée pour la future série Agent Carter qui débutera en Janvier pendant le hiatus d’Agent of Shield. L’ennemi de base est Hydra encore et toujours, mais cette fois-ci fidèle aux recherches occultes de red Skull dont l’ombre plane dans cette saison 2… la série ne se limite plus à ce simple monde. Les enjeux vont bien plus loin. L’origine du retour à la vie de Coulson et d’autres personnages qui ne menait nulle part dans la saison 1 prend ici une place importante menant très vite à une ouverture sur le futur de MCU avec les inhumans et les Kree. Une race d’extraterrestre dont Ronan dans les gardiens de la galaxie était un représentant. Marvel ici joue la carte du long terme. Il faut avoir plusieurs coups d’avance et c’est ambitieux et intelligent de prendre le temps très en amont de préparer le public à la mythologie menant vers les inhumans.

agents-of-shield-season-2-01

Mais là où la saison 2 est très forte, est dans sa gestion quasi parfaite de la multitude de personnages, aussi bien du côté d’hydra avec Whitehall, le disciple de Red Skull… que du côté des nouveaux de l’équipe de Coulson. La série mixe les enjeux et développe ses derniers pour qu’ils s’intègrent intelligemment avec un des grands axes de la mythologie MCU et c’est dans le dernier épisode en date que la série connecte une fois de plus les pièces du puzzle avec un grand Boom montrant que le coeur même de la saison 2 tourne autour de la vengeance et que même la pire des crapules n’est pas ce qu’il semble être. Teasant aussi bien, Agent Carter, Age of Ultron, Civil War et les inhumans rien ne semble arrêter l’ambition dévorante qui anime les scénaristes de cette saison 2 d’Agents of Shield et devant la réussite qu’ils alignent au compteur pour l’instant on ne peut qu’attendre la suite avec impatience.

No Comments

Leave a Reply