Les news Spectacles

Tom Villa, le stagiaire d’Ardisson s’éclate sur les planches.

tom-villa-one-man-show

Tom Villa, avant de le voir chez Ardisson, j’étais comme beaucoup d’autres j’imagine complètement à des années-lumière de connaître son existence. Puis vint justement cette découverte chez l’homme en noir. Un style cinglant, mais pas forcément vulgaire, un Edouard Baer hipster, le mélange était improbable et pourtant fonctionnel comme quoi. Il n’en fallu donc pas plus pour me donner envie d’aller voir de quoi il en retournait sur les planches. Et la vérité est que Tom Villa sur scène confirme dans l’ensemble tout le bien que je pensais de lui sur le petit écran. Plus classe et flirtant avec un côté dandy pour mieux camoufler le côté sale gosse, il prolonge son personnage tv d’une certaine manière. Le tout en lui donnant une existence hors cadre. J’entends par là, loin du poste. Maniant les mots avec un certain talent et bénéficiant d’une aisance naturelle pour échanger avec le public ou rebondir sur ses réactions en live, Tom Villa passe haut la main l’épreuve du One Man Show. Ce n’est jamais évident quand on débute d’y aller avec le couteau entre les dents pour exister sur scène, mais lui y arrive plutôt bien. Ce que j’apprécie est qu’en prenant un angle au final assez humain et en livrant un show assez structuré et bien pensé, il évite les pièges du premier one man show. A savoir faire une photocopie de fond des trucs et astuces des grands. Oui, il y a des codes universelle qui se répètent, mais dans l’ensemble, il amène sa patte à lui. C’est ni vulgaire, ni trop facile, c’est dans l’ensemble drôle et agréable à suivre.

Pour réserver

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply