Les news

Tiens et si pour une fois je n’étais plus hypocrite avec moi-même…

[podcast_subscribe id="31141"]

L’hypocrisie qui nous entoure, un petit masque délicat et confortable dans ce monde numérique. On connaît les bails, on garde les traces, on archive surtout quand cela ne nous touche pas. Puis à un moment cela nous concerne un peu. On est dans un milieu un poil bati sur des fondations flottantes alors on se dit tient « à quoi bon se grille avec quelqu’un qui est un point d’entrée vers autre chose ? » on sourit, on sert les dents et l’on tolère à tort ce que l’on ne devrait pas. Puis dans le regard de la personne en face, on ne voit avec le temps qui passe que du vide. Ni un mot d’excuses, rien juste la satisfaction d’avoir fait bander sa cour par des bons mots d’esprits racistes. Il y a plusieurs degrés dans le dérapage raciste, celui du pote se pensant avoir le droit de faire une blague un peu border line genre ambiance « hey on se chambre toussa toussa ». Puis vient l’autre facette, celle qui est purement intentionnelle, faite pour asseoir sa stature et écraser. On sait tous comment cela se finit dans les cas présents, l’effet de meute se déclenche et la cour du roi se lance dans les mêmes blagues. Le roi rigole, la cour aussi et tu vois dans sa satisfaction ou ses attitudes qu’il a eu ce qu’il voulait. Certains s’excusent, d’autres non et le temps passe. Tu digères ta haine à tort, tu la ranges dans un coin en te disant que tu ne peux pas démolir tous les abrutis que tu rencontres. Puis avec le temps tu retombes dans des travers, tu trouves des excuses à cette personne. Tu te dis « oh le pauvre quand il se mange un shitstorm » tu te souviens de certains trucs en off et tu tentes de pardonner. Mais dans le fond, tu n’oublies rien, les petites attitudes, le mépris ou les petites phrases.


Puis avec le temps tu vois les schémas qui se répètent, les dialogues en façade pleins d’hypocrisie dans le traitement de la chose. Je dis ce mot pour la simple et bonne raison qu’à chaque fois que tu entends cette personne parler et se donner un genre sur certains sujets, tu te souviens de ce diner. Tu te dis « quel hypocrite » tu vois les gens continuer de lui cirer les pompes pour x ou y raisons. Et dans le fond tu te dis que c’est un jeu de dupes. Lui gagnant ce qu’il attend, d’être flatté dans le sens d’un narcissisme malsain et la cour numérique le droit d’avoir toujours accès à ce qu’il offre. C’est un peu l’équation malsaine dans laquelle on finit par nager dans ce milieu. On range sa propre moralité au vestiaire pour rien. On attend de trouver un je-ne-sais-quoi, on se remplit de fausses idées mais dans le fond on perd son temps, son énergie. Tout cela pour dans le fond satisfaire les effluves toxiques du narcissisme d’un influent. Le plus triste dans l’histoire est de voir avec le temps qui passe les mutuals que l’on croise que l’on trouve sympathique continuer à tort ou à raison de se voiler la face. On boit ses paroles, on se trouve dans un phénomène de la cour du roi. Chaque parole est applaudie en façade, alors qu’en off tout le monde connaît les dossiers et bavent. Marrant pendant longtemps j’ai été super-hypocrite avec moi-même et une certaine forme de colère me rongeant de l’intérieur. Le tout me faisant tolérer ce que je n’aurais pas dû. Mais aujourd’hui en voyant les mêmes schémas se répéter, les mêmes phrases et postures hypocrites qui se répètent en sortant de sa bouche, une lassitude me gagne. Pas contre lui ou sa cour, chacun voit ce qu’il veut voir en se regardant le matin dans la glace, mais bon. Si le prix à payer pour un appareil photo ou une projo est de satisfaire l’égo d’une personne nuisible je me dis que tout cela n’en vaut vraiment pas la peine. Paix à ceux continuant de jouer le jeu. Dans le fond même sans balancer de nom vous saurez très bien de qui je parle. Tout cela n’appelle pas à un débat, j’avais juste envie de me vider de ce poids inutile dans les recoins de ma conscience…

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.