Les news

The Rock est mort, longue vie a Dwayne Johnson!!!

dwayne-johnson-esquire

Le star Power de Dwayne Johnson a t-il des limites? On peut se poser la question. Tout lui réussit et Ballers sa série Tv, sorte d’Entourage dans le milieu du football américain, confirme avec un 2e épisode tout le bien que l’on pensait d’elle. Ce qui laisse se poser une question, jusqu’où ira Dwayne Johnson? Alternant désormais la tv ( série, tv-réalité voir jeux) et cinéma, l’homme devient un monstre dans tous les sens du terme. Une position stratégique que l’on ne retrouve pas le moins du monde en France où il est difficile de faire le grand écart du petit vers le grand écran et d’être encore et toujours touché du doigt par le succès et pas massacrer par les ont dit. Dwayne Johnson s’en fout et il a raison. Le poids des billets verts de San Andreas pèsent lourd dans la balance, mais cela n’empêche en rien la série Ballers d’être avant tout une bonne série quoi qu’il arrive. Drôle, rythmé, juste ce qu’il faut vulgaire, elle tient en 30 minutes par épisode toutes les promesses qu’elles avaient mises sur la table. Mine de rien, c’est assez fou et la progression de la carrière de Dwayne Johnson commence à parler a plus en plus de monde comme il en fait part dans une interview pour Esquire avec ce jour où il a reçu rien de mois qu’une lettre de la part de Steven Spielberg:

About three weeks ago, I’m here at the house and I get a letter—’Been enjoying your movies over the years. Very entertaining. I feel like I’ve really gotten to know you over the years, most recently after watching you host Saturday Night Live. Great job. You continue to go for it. Proud of your work and look forward to meeting you. Steven Spielberg.’

Difficile de nier le potentiel de Dwayne Johnson, le mec est impossible à détester et le fait que même Steven Spielberg le remarque et lui en fasse part montre a quel point, le futur de Dwayne Johnson semble n’avoir pas la moindre limite à l’horizon. Tant mieux.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply