Critiques de films Films américains

The Recall, que reste t-il de la carrière de Wesley Snipes?

The Recall le dernier film de Wesley Snipes est sans doute pour l’instant ce que j’ai vu de plus mauvais depuis le début de l’année. Bon, nous sommes en face d’un film avec Wesley Snipes, vous allez donc me dire que je savais à quoi m’attendre. J’ai une vague envie de dire oui, mais la vérité est que je n’avais pas vu venir le degré zéro dans lequel repose ce film. Avant toute chose, il faut replacer les choses dans le contexte. Ce film est un pompage non officiel du film des Vicious Brothers à savoir Extraterrestrial qui avait à peu de chose près le même sujet, les mêmes séquences et j’en passe. La différence entre The Recale et Extraterrestrial est simple. Le premier est une merde sans nom, incohérente, mal joué, mal écrite et réalisé au-delà des limites du cheap, le second est un véritable trésor du genre, un film qui avec un petit budget réussit à avoir autant de classe qu’un gros film. Idem pour le scénario et la réalisation. On est sur du lourd. Peut-on en dire autant de The Recall ? Non, non et encore non. Le minimum vital pour un film que l’on réalise est dès le départ d’aimer et connaître son sujet. Là encore The Recall donne l’impression d’avoir lu le livre « les enlèvements extraterrestres pour les nuls » et d’appliquer à la lettre les listes que l’on pourrait y trouver. Dire que le scénario est incohérent, vide de sens et que tout le monde en est conscient dès le départ serait encore en dessous de la vérité. Pour être honnête, le niveau des acteurs est encore moins bons que certains acteurs porno tournant des parodies de blockbusters. Cela vous donne une idée. Et c’est ce qui du coup nous amène vers Wesley Snipes.

085-darrenhull-02-BC3C0720.jpg

Tout comme Bruce Willis dans certaines de ses productions alimentaires en VOD, il ne faut pas se laisser avoir par la taille de son nom sur l’affiche. Son apparition dans le film est dans le fond complètement anecdotique. La majorité de l’histoire se concentrant sur le groupe de jeunes pour le moins inintéressant. Et du coup qu’est-ce qu’il peut bien rester à faire à Wesley Snipes ? Je vous le donne en mille cachetonner. Mais il y a encore parfois des gens qui le font avec un minimum de savoir vivre. Puis il y a les autres… Wesley Snipes dans ce film est dans son monde, un univers proche de Blade 3, la roue libre est sa meilleure amie et il traverse le film enfin une portion… en donnant l’impression de n’avoir rien compris au scénario, ni l’envie d’en foutre une. Et dans le premier des deux cas, il est difficile de lui en vouloir. Le scénario de The Recall est incohérent, dépourvu de tensions, vide d’ambitions. Il n’y a rien. Et cela n’en est que plus effarant quand on voit les thématiques que brassent le scénario. Certes, on n’était pas dans du novateur, mais il y avait une chance de faire quelque chose de bien. The Recall se vautre à tous les niveaux. Si vous voulez donc voir ce qu’est la version aboutie de The Recall, un seul conseil, regardez Extraterrestrial des Vicious Brothers. Et oubliez même ne serait-ce que l’existence de The Recall. Je suis certain que 24h après la fin du tournage, Wesley Snipes ne s’en souvenait plus. Vous pouvez donc y arrivez sans le moindre mal. J’ai confiance en vous !

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply