Les news

The Alienist, la traque d’un tueur sans pitié arrive sur nos écrans…

The Alienist va t-il réussir le pari un peu fou d’être une adaptation dépassant le roman en firissons et intensité? On croise les doigts.

The Alienist est une série que j’attends avec une certaine curiosité. Adaptation d’un roman à succès, j’avais un léger doute sur le fait que le network américain en charge (TNT) réussisse à retranscrire l’atmosphère totalement poisseuse de l’histoire de base. Et plus les images se succèdent autour de la promo, plus l’impression de voir enfin le roman prendre vie de la meilleure façon qui soit se réalise. De quoi parle en détail la série « The Alienist » ?

the alienist tnt

Alors qu’un tueur laisse derrière lui les corps mutilés d’adolescents, les pouvoirs publics restent impassibles. Devant tant d’indifférence, Theodore Roosevelt, qui occupait alors la position de préfet, décide de faire appel au chroniqueur criminel John Schuyler Moore et au spécialiste des maladies mentales Laszlo Kreizler, tout deux aidés par Sara Howard, une secrétaire désirant devenir l’une des premières femmes policières. Ils leur demandent de mener une investigation dans le but d’identifier le responsable de ces meurtres horribles.

The alienist tnt

Glauque, malsaine, retors, la liste des qualificatifs que l’on peut adjoindre à The Alienist est longue comme le dossier d’un des pires taulards qui soit. Et la question que je me pose est d’ailleurs la seule encore en lice face à ce projet, est-ce que le public va accrocher à un thriller old school de ce style. Pour l’instant pas encore de news sur une dispo/diffusion pour nous, mais je suis certain vu le nombre de nouveaux joueurs dans le domaine du câble ou des services de VOD que cela ne devrait pas être un souci. Voire même d’ici à ce que Netflix sorte le carnet de chèque. Il n’y a qu’un pas… en attendant, il ne nous reste qu’a patienter tant bien que mal. Dans mon cas, ce n’est pas forcément mon fort, mais il va bien falloir se faire une raison. Et avec un casting aussi fort que Daniel Bruhl, Dakota Fanning et Luke Evans dans les rôles-titres, j’avoue ne pas me faire trop d’inquiétudes sur la possible qualité de cette série. On manque de projet de ce type en France. Je sais que la prochaine adaptation de Vidocq avec Vincent Cassel au cinéma veut jouer dans la même cour en termes d’ambiance, mais bizarrement j’ai comme un doute. On verra de ces deux productions, chacune sur un média différent gagnera la partie. Bizarrement, je mise mon argent sur The Alienist. Wait and see comme on dit…

No Comments

Leave a Reply