Critiques de films Films américains Les news

Terminal, le charme toxique de Margot Robbie en action…

Follow me

Terminal, c’est un film un poil piège. Une bande-annonce mystérieuse et stylisé axé quasi uniquement autour du charme vénéneux de Margot Robbie et d’une ambiance digne d’un Dark City de la belle époque. En gros n’importe qui en pleine possession de ses moyens sont en place pour que l’on se laisse emporter. Et c’est en grande partie le cas. La vérité est que la chose au fur et à mesure qu’elle se dévoile sous nos yeux prend une tournure de plus en plus particulière. Voir même border-line bizarre. Véritable exercice de style Terminal va en laisser plus d’un sur le bord de la route tant la chose finit complètement par muter en quelque chose d’improbable. Alice aux pays des merveilles… avec comme twist le fait qu’Alice soit une véritable psychopathe. Et une fois que l’on a pris en compte ce point de vue pour le moins déstabilisant et qui impact tout ce que l’on voit et entend dans l’histoire, Terminal développe une aura assez singulière. Deux assassins professionnels sont engagés dans une mission suicide par un mystérieux employeur qui paye bien. Mais en route, le duo rencontre Annie, peut-être plus impliquée dans leur mission qu’elle ne le dit.

Terminal margot robbie

Margot Robbie, Simon Pegg et Mike Myers… un trio pour le moins intrigant et qui au fur et à mesure que le film monte en puissance dévoile un certain charme. Comment voir d’une façon idéale ce Terminal ? Comme une énorme partie d’échecs dont la maîtresse du jeu manipule aussi bien le spectateur que les personnages en place dans le film. Et c’est ici que va se mettre en avant la chose qui fera qu’on va adorer ce film ou le détester. Gigantesque partie d’échecs très théâtrale, Terminal a des faux airs de version féminine d’usual Suspects. Un univers plus sombre que le plus noir de tes cauchemars, des personnages abjects du début à la fin, aucune touche d’espoir, rien, juste un long et sinueux voyage vers la vengeance. Qui manipule qui, pourquoi et comment, la partie d’échecs va demander une dose d’attention pour le moins massive. C’est ce qui fait le charme de cette petite production. L’idée même de voir ce film assumer son point de vue pour le moins sarcastique et déprimant me plaît bien. Il est rare de voir des films rester sur la ligne directrice adopté dès le départ aussi dark soit-elle. L’aspect commercial agissant comme un couperet, il faut que les choses finissent bien. Que le public retourne chez lui avec un sentiment d’apaisement quitte à ce que ce dernier soit pris au piège du ciment des clichés. Est-ce que Terminal évite toutes ces problématiques ? Pas toujours, il faut bien l’admettre, mais ce qu’il offre en contrepartie est un petit voyage d’une perversion aussi délicate que le parfum de la vengeance et cela n’a pas forcément de prix.

Terminal margot robbie

Terminal est surtout et avant tout une occasion en or pour Margot Robbie de démontrer son talent de caméléon. Le réalisateur l’aime et la magnifie dans chacun des plans où elle apparaît. C’est un détail pour certains mais quand ce genre de connexions se produit à l’image entre une actrice et son réalisateur, c’est toujours le film qui en bénéficie. Oui, on pourra trouver 1001 défauts à Terminal et lui reprocher en bout de course de n’être qu’un exercice de style. Du genre aussi pompeux que too much. Ce serait dommage de ne s’arrêter que sur ces griefs tant le reste à du goût, du style et le charme fou de Margot Robbie fait le reste. Pour être honnête, Terminal n’atteindra jamais le statut de film de l’année, imparfait à plus d’un titre, il est pourtant dans la petite catégorie de ces films qui disent que derrière la somme de ses défauts, se cache le travail de quelqu’un qu’il faudra garder à l’œil. Et le cas échéant si cela vous est totalement indifférent, il vous reste toujours le charme toxique de Margot Robbie et c’est diablement suffisant pour contenter le cinéphile qui est en vous. Ou vous tout seul d’ailleurs.

Pour me suivre ou me contacter...
Follow me

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.