Browsing Tag

focus

Critiques de films Films américains

[Critique] Diversion- Will Smith- Critique du film

La relation entre un arnaqueur professionnel et une apprentie criminelle vient perturber les affaires de chacun, quand ils se recroisent quelques années après leur première rencontre.

Diversion (Focus) est un projet qui n’a bien failli ne jamais voir le jour sous sa forme actuelle. Ce qui est assez fou quand on pense que le casting d’origine aurait dû être Ben Affleck et Kristen Stewart. Le fait d’imaginer cela après avoir vu en action le duo Will Smith/ Maggie Robbie montre à quel point ce changement de dernières minutes aura été bénéfique pour le film. Alors, évacuons d’emblée un point important, oui le film n’est pas le plus original qui soit, il est même d’une certaine façon prévisible si l’on connaît un peu le genre. Mais et c’est bien là qu’est le plus important, cela ne l’empêche pas un seul instant d’être absolument jouissif du début à la fin. Pourquoi ? Tout simplement via l’alchimie incroyable qui se joue entre Will Smith et Margot Robbie. Diversion (Focus) était fait pour ces deux là. Je ne vais pas dire qu’il y a le même genre d’attractions qu’Angelina Jolie et Brad Pitt sur le tournage de Mr and Mrs Smith, mais ce qui se dégage des deux acteurs ici joue quand même un peu dans la même catégorie. Et c’est tout bénéfice pour le spectateur.

Diversion (Focus) est comme un bon vin, cela se déguste à l’ancienne sur la longueur et en profitant de tout ce que cela titille dans nos sens. Comédie romantique perdue au milieu d’une arnaque Diversion (Focus) prend son temps pour dessiner les contours très sinueux de ces personnages principaux. Des importants en passant par les seconds rôles et les victimes de l’arnaque, l’écosystème de Diversion (Focus) tient la route de façon bien plus solide qu’on ne le pense. Mais cela ne cherche jamais à jouer avec les codes classiques qu’attend le public. Cela joue sur le charme, l’analyse de la situation et une bonne dose « cojones » plutôt que les poings et les flingues. C’est changement de tempo dans le rythme de la danse que les spectateurs ont l’habitude de jouer avec les acteurs qui au début chamboulent. Mais rapidement l’on s’y fait. Pourquoi, car tout comme Will Smith dans le film, le sourire de pseudo ingénue qui n’en est pas de Margot Robbie fait le travail. Tout comme Will Smith, les deux jouent la partition du film tout en séduction et en douceur. Nous sommes dans une comédie romantique aux allures de thriller et le timing ressemble à une gigantesque montée en gamme dans les préliminaires. Cela commence presque comme une histoire d’un soir pour basculer très vite vers autre chose et c’est dans cette chose justement là que la force de Diversion ( Focus) se met en place.

will-smith-focus-trailer-01

Le film est comme un Tango, cela pue le cul du début à la fin, mais ne s’appesantir que sur cela serait passer à côté de tout le reste. Les mécanismes de la séduction sont tout aussi exigeants que ceux menant vers l’arnaque parfaite. L’équilibre instable que Will Smith et Margot Robbie s’astreignent pour réussir à mener de front les deux offre au film une saveur toute particulière. Will Smith retrouve un charme qu’il avait mis de côté tout comme une certaine légèreté. Diversion (Focus) n’a pas la volonté d’être le film de l’année, mais ce n’est pas non plus pour cela qu’il néglige les détails. Margot Robbie agit avec la même volonté. Évoluant dans un monde qui n’est pas le sien, elle fait grandir rapidement l’étoffe de son personnage pour arriver à faire de l’ombre à Will Smith. On le pense intouchable, lui aussi d’ailleurs et très vite, il se fait prendre au piège de ses propres certitudes. L’alchimie diabolique des deux rend les passings shots qu’ils s’envoient juste dantesques. Comédie romantique qui aurait très bien pu être faite, il y a 60 ans à Hollywood, Diversion ( Focus) est un petit Ovni. Le genre de production un poil datée, mais dont la valeur ne perdra pas de son éclat au fil des années. C’est un avantage dont beaucoup de films ont du mal à se prévaloir. Et puis accessoirement, c’est le retour d’un Will Smith ultra cool et aussi charmeur que drôle. Difficile de ne pas adhérer à l’entreprise. A voir !

Les news

[Trailer] Will Smith est Focus sur Margot Robbie.

Focus se paye un casting assez sympathique avec Will Smith que l’on ne présente plus et Margot Robbie qui ne cesse de monter depuis le loup de Wall Street. Avant de les retrouver dans le film Suicide Squad, Margot Robbie et Will Smith apparaitront dans cette comédie policière qui je l’espère sera sympathique. En attendant voici le nouveau trailer de Focus pour vous faire une idée du charme de Margot Robbie.

Les news

[Trailer] Focus, Will Smith vole le coeur de Margot Robbie

Alors que le duo d’origine devait être Ben Affleck et Kristen Stewart, voici que Focus renaît de ses cendres avec un nouveau casting. Will Smith en arnaqueur, voleur et mentor de Margot Robbie. Le film a du potentiel et la bande annonce confirme que ce Focus pourraît à défaut d’être un grand film, un très sympathique divertissement. Will Smith a toujours la réputation de plutôt bien choisir ses rôles donc je me dis qu’il faudra garder un oeil sur ce film.

La relation entre un arnaqueur professionnel et une apprentie criminelle vient perturber les affaires de chacun, quand ils se recroisent quelques années après leur première rencontre.