Browsing Tag

american horror story cult

Les news TV

American Horror Story Cult, Ryan Murphy transforme Trump en satan

American Horror Story Cult va-t-elle devenir l’anthologie la plus malsaine et creepy de la saga American Horror Story ? Si l’on se base uniquement sur ce pilote, j’ai envie de dire oui. La création de Ryan Murphy et Brad Falchuk en plongeant ses mains dans les recoins sombres de l’actualité fait remonter à la surface une atmosphère bien plus malsaine que prévu. Prenant comme point de départ l’élection de Donald Trump et le réveil pour le moins abominable des pulsions sombres de l’être humain (ou du redneck…), la série prend une tournure atrocement réaliste. Surtout quelques semaines après les événements de Charlottesville et l’historique des débordements racistes et homophobes émaillant la présidence de Trump. Ce qu’il y a quelques saison pouvait sembler exagéré est désormais presque en dessous du réel. Ce qui d’emblée plonge le spectateur dans une position pour le moins instable, un malaise tenace qui vous prend d’emblée dès l’intro et ne vous lâche pas jusqu’à la fin. En prenant comme point central du récit une famille de lesbiennes prises de panique face à la présidence Trump, Ryan Murphy et Brad Falchuk jouent avec la connaissance du futur que peux avoir le public. On sait d’emblée que les peurs de ces héroïnes sont logiques, quelque chose de malsain se profile à l’horizon. Mais tout en gardant un sous texte hautement politique (bien plus que d’habitude) la série réussit à transformer ce socle du réel en une vraie base de film d’horreur pour le moins atrocement malsain.

AMERICAN HORROR STORY: CULT — Pictured: Evan Peters as Kai Anderson. CR: Frank Ockenfels/FX

Mélange entre The Purge et d’autres influences massives se recroisant avec les autres saisons de la saga… ce American Horror Story Cult pose les bases d’une histoire assez prenante. Et j’entends par là qu’en jouant sur le réel et en politisant son propos pour le transformer en film d’horreur ultra-glauque, Ryan Murphy et Brad Falchuk prennent un pari risqué mais passionnant. L’attaque contre Trump et sa politique (ou plutôt les dégâts qu’elles causent, l’ouverture de la boîte de Pandore…) est d’une violence sans commune mesure. On est peut-être même d’ailleurs en face de l’attaque la plus intelligente et frontale du genre. Chapeau a FX pour permettre au duo de s’engager dans cette voie. Maintenant reste à savoir si une fois de plus Ryan Murphy après un démarrage en trombe et beaucoup d’ambitions ne va pas voir son projet voler en éclats comme d’autres saisons avant celle-ci. Pour l’instant et une fois de plus en ne se basant que sur ce pilote tout simplement excellent : American Horror Story Cult possède assez de puissance et de potentiel de malaise intense pour être la meilleure saison d’American Horror Story et ce depuis le choc de la 1ere. Réaliste, malsaine en diable et mixant avec brio le réel et les codes du film d’horreur sans concessions (à mi-chemin entre l’horreur psychologique et le gore ultra-démonstratif), ce pilote remplit haut la main son cahier des charges. C’est déjà bien plus que ce que je n’attendais de cette nouvelle saison. Hâte de voir la suite de ce American Horror Story Cult du coup.