Les news

Summer of 84, Stranger Things sauce Serial-Killer…

[podcast_subscribe id="31141"]

Summer of 84, c’est un peu Stranger Things mais avec un serial-killer en lieu et place des monstres bizarres de la série. Et au final, je dis why not…

Summer of 84 est-il un mix entre l’esprit des Gonnies, Stranger Things et Stand By Me ? Ok c’est un peu pareil dans les 3 cas sur le fond. Et ce film y ajoute une petite touche différente qui le rapproche du coup d’un esprit Stephen King sauce DTV, le groupe d’ados traque un serial killer qui visiblement se cache dans le voisinage. Est-ce que ce Summer of 84 à l’air superbe visuellement ? Non, pas vraiment. Visiblement nous sommes sur du petit budget et une intention de coller a une esthétique old school pas toujours heureuse.

Pourquoi pas si cela marche sur la longueur après tout ? En attendant et au-delà de ces quelques points, j’aime bien l’esprit qui se dégage de l’ensemble. Maintenant reste à savoir si ce petit film fera le voyage jusqu’à chez nous en salles ? Et sur ce point précis, je me dis qu’à part une chance de le voir en festival, il faudra soit se replier sur la VOD ou d’autres moyens. Attendons de voir avant de jeter le bébé avec l’eau du bain comme on dit. En attendant voici la bande-annonce de Summer of 84, une petite curiosité du cinéma indépendant. Parfois, cela ne fait pas de mal de se plonger là-dedans. Enjoy !

Every serial killer is somebody’s neighbor. For 15-year-old Davey, the thought of having a serial killer in his suburban town is a scary yet exciting prospect at the start of a lazy summer. In hormonal overdrive, Davey and his friends dream of sexual conquests until the news reports of the Cape May killer. Davey convinces his friends that they must investigate, and they uncover that his next-door neighbor, an unassuming, single police officer, could be the prime suspect. Could Davey possibly be right, or is it his overactive imagination ?

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.