Les news

Stargate Origins, anatomie d’un petit fiasco pour le web…

Stargate Origins sur le papier semblait être une bonne idée. Un revival à la cool…le résultat est beaucoup moins angélique. Voir même soporifique.

Stargate Origins est une web-série servant comme son nom l’indique de prequel à la saga. On se mettait à espérer que la chose retrouve l’ambition de certaines des séries jalonnant l’histoire de Stargate. Je pense qu’il ne n’est pas nécessaire de continuer à tourner autour du pot et se rendre à la vérité immédiate. Nous sommes en face d’une production certes pleine de bons sentiments, mais dont la production value terriblement cheap, le casting d’acteurs assez faible et le scénario pour le moins prévisible en diable finissent de tuer dans l’œuf l’intérêt de la chose. La première chose qui frappe est le manque de moyen. La 2e qui tape en plein cœur est la médiocrité des acteurs. Et encore en disant cela, je reste pour le moins poli. Stargate Origins se rapproche en toute sincérité beaucoup plus d’un fan-film se pensant plus intelligent que la moyenne que d’une vraie série classe et ambitieuse. Et c’est définitivement ce qui est triste. Oui, certaines des séries Stargate ont pris de l’âge et le côté un peu kitsch de l’ensemble pourra en rebuter certains.

stargate: origins

Mais de par la solidité du casting toutes ces productions avaient pour elle un je-ne-sais-quoi en plus leur permettant de durer sur la longueur malgré tout. Dans le cas présent, Stargate Origins démarre assez mal. Oui, le fan hardcore de la saga trouvera des excuses à l’ensemble. Ce que je peux comprendre vu que d’une certaine manière je partage ce point de vue. Mais est-ce que cela permet de passer outre la faiblesse de la structure narrative et surtout du casting ? Pas vraiment. Pire encore, découpé en épisodes d’à peine 10 minutes, la série montre des gros problèmes de rythmes. Se perdant dans des élucubrations et poncifs que l’on voudrait voir ailleurs que dans le temps imparti d’un épisode, on finit très vite par s’ennuyer avec une force peu commune. Combinant un script faible, des poncifs par paquets, une réalisation tout simplement mauvaise et pire encore des acteurs catastrophiques, ce Stargate Origins montre qu’il y a des franchises qui parfois méritent de rester dans l’ombre sans qu’on les réveille. Ou alors en y mettant les moyens. Ce qui n’est pas le cas ici. Circulez, il n’y a vraiment pas grand-chose à voir…

Pour me suivre ou me contacter...

No Comments

Leave a Reply