Les news TV

Star Trek Discovery, l’énorme surprise dispo sur Netflix!

Star Trek Discovery arrive sur Netflix et marque le retour sur le devant de la scène d’une saga qui sentait la poussière. Autant le dire, la qualité est au rendez-vous et l’on frôle le coup de maître. Grosse surprise.

Star Trek Discovery n’était pas du tout une série sur laquelle je misais beaucoup. Je n’ai jamais été fan de la saga Star Trek en version Tv et du coup mas vision de cette nouvelle série était quelque peu faussée, voir caricaturale. Et bien, je suis le premier surpris d’admettre que j’avais tout simplement tort. La découverte de ce pilote de Star Trek Discovery met en lumière toutes les idées à la con que je me faisais sur ce show. Nous sommes loin de l’aspect cheap ou des scénarios un poil ridicules de certaines des anciennes séries Star Trek. Non, ici l’argent est à l’écran sur chacun des plans et c’est un véritable régal pour les yeux. Mais la vraie chose qui prend aux tripes et surprend agréablement dans ce pilote de Star Trek Discovery est le sous-texte racial de la série. Tout comme les X-Men d’antan abordait les problèmes sociaux (race, sexe…), cette nouvelle série Star Trek prend le parti assez couillu de mélanger sa mythologie avec une approche assez radicale des problèmes d’identité, de mixité et de guerre des peuples ou de race tout simplement. Et la grande surprise est de voir à quel point le succès de ce projet est pour le moins absolu dans ce pilote.

La mise en place de l’univers de Star Trek Discovery fonctionne sur des bases connues des fans hardcore de la série. L’ennemi central de la série étant les Klingons. Mais ici, nous sommes face à une frange ultra « intégriste et guerrière » de cette race. La mise en place de cette donnée dans l’histoire se croise à l’histoire de l’héroïne de la série. Commandant et femme noire humaine élevée chez les Vulcains après la mort de ses parents. Qui ont d’ailleurs été massacré par des Klingons… Là où d’autres séries joueraient la carte de l’action intense et du tape à l’œil, Star Trek Discovery prend le parti de prendre le temps. Un luxe assez particulier dont beaucoup oublient l’efficacité quand il est mis à bon escient. Un luxe permettant de créer une empathie avec les hommes et femmes de ce vaisseau (mention spéciale pour Doug Jones). En 45 minutes de développement méthodique de son univers, cette nouvelle série réussit un véritable petit coup de maître, celle de dépoussiérer un mythe et de le rendre à nouveau sexy malgré les années qui passent. Je ne pensais pas la chose possible et je suis franchement agréablement surpris de voir que j’avais tort. Star Trek Discovery est une petite merveille visuelle qui du fait de son casting parfait, de son écriture au couteau et de sa réalisation sans failles risque de replacer sur le devant de la scène TV, la saga Star Trek. Il ne reste qu’à prier désormais pour que le niveau de la série reste équivalent sur toute la saison. Mais pour l’instant, il faut bien reconnaître que ce lancement de Star Trek Discovery est un véritable sans fautes. Vivement la suite !

No Comments

Leave a Reply