Les news Spectacles

[Spectacles] Norman sur scène, l’épreuve du feu…

Norman que l’on n’aime ou pas le personnage comique a réussi à faire son trou sur le web via Youtube. Ses sketchs amassant encore et toujours plus de vues, souvent à raison, parfois sur un malentendu. Mais, là encore tout n’est que question de jugement et impossible de nier le boulot accompli par le monsieur sur ce créneau particulier. Mais le succès sur le format court allait-il pour autant donner lieu à la naissance d’un talent éclatant comme une étoile sur scène ? La réponse est un poil plus mitigée. Ce qui fait la force de Norman dans ses vidéos est le rythme. L’arme fatale pour n’importe quel comique diront nous. S’il en manque, la chose prend d’emblée un mauvais départ et sur Youtube, le bougre à de l’énergie à revendre. Du coup, on était en droit de s’attendre à quelque chose de similaire en découvrant Norman sur scène, la vérité est un peu moins reluisante. Tout comme beaucoup d’autres comiques avant lui, ce spectacle est avant tout un spectacle de rodage… et cela se sent. Norman perd de sa force sur scène pour la simple et bonne raison que le rythme s’écroule très vite. Mécanique, pas forcément drôle et surtout reposant sur des clichés donnant l’impression d’emprunts à droite et à gauche, il devient du coup difficile d’accrocher complètement. Est-ce pour autant la fin du monde ? Le succès du spectacle sur scène me pousse à dire non… mais ne serait-ce que par la durée ridicule du spectacle (tout juste une heure) ou le manque d’aisance sur scène de Norman, il est évident qu’il va encore y avoir un peu de chemin à faire avant de pleinement prendre son envol. Le succès de ce premier one man show capitalise avant tout sur l’effet de curiosité, la question est de savoir si pour le second, il réussira à prendre son envol et s’affranchir d’une certaine facilité d’écriture ainsi que d’un manque de peps un peu fou une fois sur scène ? La question est sur la table. Le succès sur le web ne fait pas tout et même en étant relativement indulgent, impossible de passer complètement sous silence la somme des faiblesses de ce premier one man show. Pour un premier essai la prise de risque est minimale et l’efficacité aussi. Dommage.

No Comments

Leave a Reply