Sortir dans Paris Spectacles

[Spectacle] Ring- Léonore Confino- Critique du spectacle

Ring, c’est un terrain de jeu pour le couple. Pas question de tempérer ses efforts. Parents, amants, étrangers, maris et femmes, Adam et Eve, divorcés, veufs, tous se débattent avec leurs instincts, leurs idéaux, leurs réflexes d’enfants. Les clichés sautent, les étiquettes se décollent, pour questionner en profondeur le sens ou non-sens de la relation à 2. Le rythme de la pièce est aussi dense que la course dans laquelle la vie active nous plonge, oscillant nerveusement entre rire et drame : d’une étincelle se propage un feu, d’un malentendu éclate une guerre, malgré les efforts surhumains de chacun pour coexister avec l’autre sexe.

L’autre soir, lors d’une de mes sorties dans le Paris Culturel que je n’arpente plus assez, j’ai eu le plaisir de prendre le temps de découvrir « Ring », non il ne s’agit pas d’un remake du film d’horreur japonais, mais bel et bien d’un délicat OVNI mettant en scène les hauts et les bas de ce que peut être et devenir la relation entre un homme et une femme. Loin de s’appesantir sur un côté dramatique qui aurait eu raison du spectateur, Ring prend le parti de l’inventivité. De la force du texte en passant par l’énergie de la mise en scène ( dont le minimalisme renforce l’impact), la pièce offre un boulevard à ses deux acteurs pour donner la pleine mesure de leur talent. Et dans le domaine, il est assez honnête de dire que les deux en regorgent.

La lente et irrémédiable destruction du couple qui se dresse devant nous n’emprunte pas forcément le chemin que l’on pourrait croire. L’humour décalé de Sami Bouajila allié à la sensualité et l’émotion assez débordante d’Audrey Dana, donne à cette pièce les ressorts suffisants pour durer sans jamais oublier de surprendre. Le texte mis en valeur par ces deux acteurs finit de réveiller dans le public la petite corde sensible. On a tous eu des hauts et des bas, des doutes et des certitudes. Le challenge est à chaque fois de mieux les comprendre et les surmonter avant qu’elles ne vous rongent de l’intérieur. Est-ce que ce couple de théâtre prend ce temps ? Pas certains, est-ce qu’ils nous offrent par contre celui de la réflexion ? C’est autre chose. Sans jamais s’enfoncer dans le côté trop auteur ou démonstratif, Léonore Confino dresse le portrait de deux personnes à la fois si loin et si proche de ce que nous pouvons être. Aussi bien dans le meilleur que le pire et c’est ce qui en bout de course rend l’ensemble encore plus fort. Performance d’auteurs et d’acteurs, ce Ring voit s’affronter deux boxeurs poids lourds dans la catégorie émotion et talent. Mais et même si j’aime beaucoup Sami Bouajila, il faut reconnaître qu’Audrey Dana va chercher la victoire aux poings. Époustouflante du début à la fin, elle est le véritable trésor de ce spectacle. Une très belle surprise. Définitivement à voir.

Pour réserver vos billets: lien

No Comments

Leave a Reply