Les news

[Showeb] Les Cowboys de Thomas Bidegain avec Francois Damiens

Les Cowboys est un film dont je n’avais jusque là pas entendu parler et qui de par sa résonnance malheureuse avec l’actualité représente un potentiel champ de mine pour un distributeur en salles. Et ce que le scénario soit bon ou non. Selon le site d’informations Cineuropa, «Les Cow Boys» sera centré sur le personnage d’Alain, passionné par la Country et le Far West et père (Francois Damiens) de deux enfants. Quand Kelly, 16 ans, disparaît, la vie de la famille s’effondre. Alain apprendra que sa fille a pris la fuite avec un islamiste et finit par se perdre dans la quête de Kelly. Kid, son fils, grandit et va devenir malgré lui un cowboy solitaire.

Présenter lors du Showeb via son distributeur Pathé, le film les cowboys de Thomas Bidegain scénariste d’un Prophète intrigue. La quête d’un père de famille recherchant sa fille partie avec un islamiste est un possible superbe sujet de drama…mais aussi un magnifique sac à emmerdes vu la température actuelle si le film est mal traité. La qualité du scénario d’un Prophète peut jouer en la faveur de Thomas Bidegain, mais les premières images laissent un doute. Construit autour de la relation entre un père et son fils cherchant la fille/soeur et ce au travers du monde, le film se passant avant les attentats de 2001 ( dixit Pathé) renvoie un reminder assez clinique d’une situation qui n’a fait que se détériorer depuis et muter dans des proportions échappant un peu à tout le monde depuis. Le promo reel laisse à croire que malgré la présence en lead de François Damiens il est la vedette, alors que le possible personnage central sur la longueur dans le film serait Finnegan Oldfield qui va grandir en tant qu’homme pour s’imposer via cette quête. Le promo reel intrigue de par son côté lancinant et la certaine ambition internationale qu’il possède au travers de ces images, mais inquiète en partie dès l’arrivée de John c Reilly et de l’apparition des mots Talibans et Al-Qaida dans l’équation…. Certains films peuvent se rater sur la dernière ligne droite en devenant des choses qu’ils évitaient jusque-là. En restant sur la famille et en tenant à distance toutes notions d’analyses politiques trop profondes, les cowboys pourraient posséder la matière suffisante pour un drame de qualité et en prise directe malgré tout avec son époque et ses maux, mais en son sein, il possède aussi une part d’ombre qui peut aussi bien faire basculer l’entreprise là où elle ne devrait pas. Le promo reel ne répond pour l’instant pas du tout en détails à ces craintes. Il montre un certain potentiel et de l’ambition. C’est un bon départ. Reste à voir la suite et comment Francois Damiens s’en sort dans ce rôle casse-gueule.

No Comments

Leave a Reply