Les news

Sans un Bruit, John Krasinski prend d’assaut le box-office!

[podcast_subscribe id="31141"]

Sans un Bruit, c’est l’histoire d’un petit film qui dans les mains d’un Yes-Man aurait été un film lambda. Heureusement ce n’est pas le cas!

Sans un Bruit de John Krasinski va-t-il redonner un coup de fouet au domaine du cinéma d’horreur ? Pas que ce dernier manque de cartouches ces derniers temps. La chose est toujours de savoir découvrir la perle rare au milieu de ce gigantesque bordel de production que représente Hollywood. Et autant être honnête pour un coup d’essai dans le domaine, c’est un coup de maître pour John Krasinski. Alors, oui, on pourra reprocher à Sans un bruit, certains effets de manches scénaristiques pour le moins usé. C’est un fait que personne ne va nier et sûrement pas le réalisateur. La vraie force de ce film réside dans la manière assez habile dont justement Krasinski échappe à la sortie de route. Après un drame familial pour se faire la main, il apporte dans ses bagages toute son empathie pour ses personnages. Et c’est ce qui rend aussi attachant son film. Oui, l’horreur, la tension et l’adrénaline sont une énorme part de ce qui fait l’ADN de Sans un Bruit, mais en ne perdant jamais de vue ce qui fait le sel même d’un film d’horreur, il livre ici une partition diablement efficace.

sans un bruit john krasinski

Le parcours de cette famille tentant plus ou moins de survivre dans un monde envahi par des monstres sanguinaires est dantesque du début à la fin. L’horreur n’est d’autant plus forte que lorsque le réalisateur prend le temps de donner vie et de la chair surtout à ses personnages. Il y a des hauts et des bas dans la caractérisation de ces derniers, mais même ces apparentes faiblesses finissent de transformer l’ensemble en une véritable aventure qui tiendra le spectateur à cran et ce du début à la fin. Il est désormais rare de trouver un film d’horreur qui aime aussi fortement le genre qu’il représente, acceptant de jouer avec les codes de ce dernier et d’y amener quelque chose de frais. La mission avait des faux airs de Mission Impossible pour le nouveau venu qu’est John Krasinski. La vérité est que sans le moindre mal, il balaye toutes les craintes du public et livre Sans un Bruit une copie éclatante. Nous ne sommes pas juste devant un élève appliqué récitant sa leçon, mais bel et bien devant un réalisateur malin et sournois. Vivement la découverte de son prochain projet du coup !

Lire la critique complète

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.