Critiques de films Films français

Roulez Jeunesse, Eric Judor s’essaye au drama et c’est le jackpot.

Follow me

Roulez Jeunesse, c’est la démonstration la plus parfaite qui soit du talent d’acteur d’Eric Judor capable d’arriver a surprendre dans des domaines où on ne l’attendait pas du tout.

Roulez Jeunesse de Julien Guetta est-il la petite surprise que personne n’attendait ? J’ai envie de dire un très gros oui. Archétype du tout petit film qui va avoir du mal à exister au milieu de la masse de nouvelles sorties, il est la petite anomalie qui mérite que l’on s’intéresse à lui. Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison que ce long-métrage réussit à faire en sorte de marquer des points sur quasiment tous les tableaux. L’humour, l’émotion, le drama. Et tout cela grâce en grande partie à Eric Judor. La vraie révélation de ce film. Loin de son image de comique gras d’antan ou d’acteur lunaire chez Quentin Dupieux, il signe ici la naissance d’un personnage totalement différent de tout ce qu’il avait fait jusque là. Humain, imparfait, à la recherche d’un sens à sa vie à la dérive, c’est le destin qui d’un coup lui offre cette solution. Un coup foireux d’un soir débouchant sur un changement de vie complet. Un célibataire à la vie désastreuse qui se retrouve avec des enfants sur les bras. Un gamin hystérique et son chien et une ado pour le moins problématique… et au milieu un Eric Judor qui lâche tous ses tics de comédiens cherchant la vanne. Cette fois, il n’a qu’une cible en tête, être le plus sincère possible et donner vie a un personnage réaliste dans ses forces comme ses faiblesses. Et vous savez quoi ? Le résultat est littéralement parfait.

roulez jeunesse eric judor

Faire un drama sans tomber dans le pathos insupportable n’est pas toujours le point fort du cinéma français. Il y a des miracles et des moments pour le moins improbable dans le long fleuve presque tranquille du 7e art français. Et Roulez Jeunesse rentre dans la bonne case. Julien Guetta développe avec une certaine finesse un canevas narratif pour le moins aussi simple que brillant. Et secondé par un Eric Judor se donnant a 100 % dans son rôle le miracle fonctionne. La vraie surprise de Roulez Jeunesse tient dans l’équilibre entre humour et drama et la montée en puissance émotionnelle qui s’en suit dans le scénario. D’un aspect comédie classique, le film évolue assez vite vers des rivages plus sociaux et parfois très sombre. Comédie sociale à l’anglaise d’une part et véritable petite anomalie dans l’univers frenchy, le film de Julien Guetta se dévore avec une fraîcheur assez contagieuse. Pourquoi ? Peut-être pour la simple et bonne raison que même si l’aspect social et drama est présent, la chose reste en bout de course un feel-good movie à la sincérité désarmante. Eric Judor et Laure Calamt (Dix pour Cent) portent le film du début à la fin. Chacun connaissant l’humour sous toutes ses formes, ils arrivent sans le moindre mal à tordre les attentes des spectateurs pour mieux les surprendre.

roulez jeunesse eric judor

Eric Judor montre une fois de plus grâce à ce film combien il est un acteur intéressant et au-delà même de ce simple statut un vrai créateur toujours désireux d’évoluer. Que ce soit en cassant son image chez Quentin Dupieux ou en mettant son univers en abîme avec la série Platane, il n’a pas peur d’aller là où on ne l’attend pas. Même si cela représente un risque. Est-ce que Roulez Jeunesse rentre dans cette case ? En partie oui, et le fait de le voir accepter en grande partie de porter ce projet est un bon marqueur de la manière dont il aborde sa carrière. Là où certains acteurs émanant du même milieu humoristique manque de flair ou d’ambition pour faire évoluer leur carrière ou leurs capacités d’acteurs, ce n’est jamais le cas avec Eric Judor. Que l’on n’aime ou pas son parcours est une chose, mais quand on prend le temps de se poser et regarder la chose de plus près, Roulez Jeunesse enfonce encore un peu plus le clou dans le génie et la force tranquille du monsieur. Fragile et prédestiné a avoir une existence pas facile au box-office lors de sa sortie, le film de Julien Guetta n’en reste pas moins une superbe petite découverte. La preuve qu’au milieu de comédies indigestes, le cœur du cinéma français bat encore pour des petits moments de grâce. Cela fait un bien fou.

 

Pour me suivre ou me contacter...

Follow me

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.