Les news TV

Roadies, le retour en grâce de Cameron Crowe?

roadies-cameron-crowe-pilot

Roadies est-elle la série qui remettra en place la carrière de Cameron Crowe ? Difficile à dire tant l’homme est autant adulé que détesté. Au-delà de son dernier film avec Bradley Cooper qui était dans sa forme livré en salles assez bâtard, j’aime vraiment ce qu’il a tendance à faire. Il y a dans sa vision des choses une simplicité assez touchante la plupart du temps. Une vision des relations humaines et amoureuses où la musique est le baromètre des sentiments. On peut trouver la chose assez niaise parfois, mais quand il se lance dans cette aventure, Cameron Crowe a toujours eu ce talent si particulier lui permettant de magner aussi bien l’humour que l’émotion et c’est le cas une nouvelle fois ici avec Roadies. Qu’est-ce que cache ce nom si bizarre ? La vie des roadies, ces techniciens de l’ombre, ceux qui permettent aux musiciens de jouer chaque soir sur scène, quel que soit l’endroit. Les coulisses de la vie d’un concert. Le sujet dit comme cela semble bateau, mais pourtant une fois que l’on prend le temps de s’y arrêter et de regarder le boulot fait par Cameron Crowe et son équipe, on se rend compte que le sujet en or était là. Oui, Roadies est une série feel-good. J’entends par là que le premier épisode est aussi drôle que léger. Cameron Crowe n’a aucune envie de faire pleurer dans les chaumières. Magnant les mots comme un Nick Hornby et dressant sur nos oreilles des playlists des plus cools, il crée avec Roadies quelque chose d’assez particulier. Une sorte de réunion de famille que l’on regarde de loin en attendant de voir qui sera le premier à mettre les pieds dans le plat pour tout foutre en l’air.

Roadies d’une certaine manière marque bel et bien le retour de Cameron Crowe a une légereté qu’on croyait perdu à jamais. Le cinéma n’a pas été tendre ces derniers temps avec lui et la tv semble lui offrir un nouvel espace de jeu parfait pour lui. Piège à doubles tranchants, la question est pourtant désormais de savoir s’il va réussir à utiliser ce nouveau terrain pour entamer une renaissance complète de son personnage ou de ses thématiques. Roadies ne surprendra pas forcément les fans de la première heure de Cameron Crowe. Calibré pour plaire et leur plaire, la série est quasiment sans bavures. C’est peut-être d’ailleurs ce côté propre que l’on pourra majoritairement lui reprocher, sans que pour autant cela détruise le potentiel de Roadies sur la durée. Avec ce pilote Crowe réussit à retrouver une partie de sa patte d’antan et la magie qui va avec, le tout en donnant vie a une galerie de personnages des plus sympathiques. Il reste à croiser les doigts pour que cela ne soit pas un feu de paille, mais bel et bien la résurection que l’on attendait. Wait and see.

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply