Les news

Road to hell, le doux parfum du nanar arrive sur vous…

Follow me

Road to Hell, c’est le nanar du jour ou de l’année. Et comme le nanar c’est la vie, je pense que ce film devient indispensable. Ou pas en fait…

Road to Hell, c’est un peu mon petit nanar de l’année. C’est vrai, on ne va pas se mentir, il suffit de regarder la bande-annonce qui suit pour savoir que l’on n’est pas sur du grand chef-d’œuvre. On a même l’impression assez tenace que ce film est une production de fin d’année pour des étudiantes en école de cinéma. Cela a le look and feel d’un DTV hommage à la culture Hollywood Night et rien qu’en disant ceci, il devient évident que cela pue la défaite. Et vous savez quoi ? Le simple fait de regarder ce trailer de Road to Hell du début à la fin va vous convaincre de la triste réalité de ce sentiment. Mais vu que je suis un horrible pervers cinématographique, il y a quelque chose en moi qui m’attire vers cette production. Dans le fond, je sais que c’est mal, que tout cela n’est rien d’autre qu’un sou grindhouse que pourrait mettre en boîte Eli Roth.

Mais cela ne me fait pas reculer. Je suis certain que l’enfer s’abattra sur moi en regardant cette horreur et pourtant j’en ai envie. Non franchement, je crois que c’est évident, ma perversion et mon amour des navets cinématographiques finiront sans le moindre doute par causer ma perte. Et comme j’aime bien l’idée d’entraîner les gens dans les méandres de ma perversion, c’est avec plaisir que je vous invite a plonger dans l’abîme du nanar que représente Road to Hell. Le pire dans le fond est que peut-être sur un malentendu, cela pourrait vous plaire. Et si ce moment venait à arriver, j’en serais presque désolé… ou pas en fait. Je ne sais plus. Mais vu les attraits permissifs de ce film, sa réalisation débile, ses acteurs atroces, cela doit sûrement bien se regarder ivre mort. Bien que l’abus d’alcool soit dangereux pour la santé. Comme ce film…

Pour me suivre ou me contacter...
Follow me

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.