Les news Sortir dans Paris

Raymond Depardon expose à la Fondation Henri Cartier-Bresson

Raymond Depardon pose ses valises à la Fondation Henri Cartier-Bresson du 13 Septembre au 17 Décembre 2017. Un rendez-vous à ne pas manquer.

Raymond Depardon, pour n’importe qui aimant la photo ce nom est au niveau des grandes légendes de cet art. Un pilier du genre et l’idée de plonger dans son univers via cette exposition à la fondation Henri Cartier-Bresson était sur mon listing de chose à faire depuis quelques temps. Voyager au sein de son art surtout quand on est à la recherche de son propre style photographique peut-être aussi fascinant que déprimant d’une certaine manière. Réalisateur et photographe, Raymond Depardon a voyagé dans sa carrière aux 4 coins du monde prenant le temps de capturer aussi bien les conflits et terrains de guerres, que la vie des petites gens comme vous et moi. Capable de jongler d’un style à l’autre sans pour autant perdre sa capacité de se focaliser sur les petits détails qui font les grands tout, son œuvre exposé ici prend toute sa force. Et dieu sait que dans le domaine, elle n’en manque pas une seule seconde. Du 13 septembre au 17 décembre 2017, La Fondation Henri Cartier-Bresson présente l’exposition Traverser de Raymond Depardon. Écrivain, photographe et réalisateur, l’homme semble sans limites. Cette exposition s’articule autour de quatre axes : La terre natale en dialogue avec Le voyage puis La douleur en dialogue avec L’enfermement. Avec l’écriture comme fil d’Ariane, cette exposition invite à une traversée de l’œuvre de l’artiste depuis ses premiers pas à la ferme du Garet jusqu’à aujourd’hui.

Glasgow, Écosse, 1980 © Raymond Depardon / Magnum Photos

Impossible de ne pas tomber sous le charme de la mise en scène aussi simple et épurée que puissante qui parcoure toutes les photos présentes. Le focus qu’il garde à chaque fois sur l’humain fascine et donne envie d’étudier encore et encore chacune de ces photos pour en comprendre le processus. Loin d’une certaine forme de superficialité qui peu avoir pris les devants de la scène désormais, Raymond Depardon apparaît ici pour ce qu’il est, un magicien modeste et attentif à tout ce que l’on ne regarde plus. Le petit rien. La simplicité de son regard ou devrais-je dire l’humanité, est une donnée qui se perd de plus en plus désormais. Reflet d’une approche de la photo comme on aimerait en voir plus souvent, cette exposition autour de Raymond Depardon à la fondation Henri Cartier-Bresson est à ne pas manquer.

 

No Comments

Leave a Reply