TV

Quand Agents of Shield fait un twist dans l’histoire d’Hydra…

grant-ward-agents-shield

Spoilers si vous n’êtes pas à jour avec la saison 3…

Ce n’est un secret pour personne que je vais énoncer : oui la saison 1 d’ agents of shield était catastrophique. La 2 en changeant ses fondamentaux avait repris du poil de la bête. Mais rien ne pouvait véritablement préparer le spectateur au niveau de perfection qu’allait atteindre la saison 3 d’ agents of shield. Oui, n’en déplaise aux haterz, cette nouvelle saison est parfaite a plus d’un titre. Le premier étant désormais que non, « agents of shield » n’est plus un simple outil marketing n’existant que pour créer une jonction toute pourrie avec le gros film de l’année. Non désormais, elle anticipe complètement les événements et se paye le luxe de servir de teasing pour d’autres films à venir (Inhumans surtout), mais aussi de faire un twist assez couillu dans ses fondations mythologiques. Oui, la saison 3 repose comme pour la 2e en grande partie sur les inhumans, les bases mythologiques de ce peuple se précisent. On les découvre en détail et cela ne passe pas inaperçu d’un côté comme de l’autre. Aussi bien dans le Shield/ aCTU que chez hydra et c’est avec ce camp précis qu’ agents of shield vient avec son dernier épisode de faire trembler les propres fondations de la mythologie Marvel en passant clairement à la vitesse supérieure. Oui, on parle d’ambition et d’une volonté définie d’aller au-delà des limites du petit écran.

Pour rappel, la saison 3 aborde les origines d’Hydra en montrant que cette organisation n’a rien d’humaine dans ces origines et qu’elle remonte a des temps très lointain. Une époque où l’entité a son origine a été jugée si puissante qu’elle a été bannie sur une autre planète. Un lieu dont les disciples d’Hydra ont cherché la localisation depuis une éternité avant de la trouver et de continuer d’en percer les secrets pour justement ramener sur Terre ce mystérieux personnage banni sur cette planète. C’est ici que les choses se compliquent. Les deux personnes ayant réussi à en revenir de cette planète maudite sont des agents du Shield et durant cet arc narratif, il a été possible d’entrapercevoir l’habitant de la planète… Une forme fantomatique vêtue de noir et portant la mort dans son sillage. Une comparaison pas innocente vu que cela colle justement au personnage de Death une entité mythologique dans l’univers Marvel qui non content d’avoir eu une aventure avec Deadpool est surtout connue pour sa relation avec… Thanos. Et c’est là que l’on devine un point de jonction intriguant avec l’univers cinéma. En croisant la possible menace sur deux fronts Death avec le shield (et hydra du coup) et d’un autre Thanos avec les avengers, Marvel met en place ce que DC se refuse de faire… un possible croisement entre les univers Tv et cinéma. Chose qui au final est juste logique. Vu l’immensité de l’univers Marvel pourquoi se priver ?

En secouant les fondations de son univers avec ce twist, Agents of Shield montre encore et toujours que cette saison 3 n’a qu’une seule et unique intention, continuer de surprendre et embrasser pleinement son potentiel. C’est bien écrit, ambitieux et avec des bons personnages. C’est au final tout comme Supernatural une excellente série dans son genre… Mais totalement sous-estimé par le grand public.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply