Les news

[Preview] The Predator: le retour de Shane Black est-il gagnant?

Follow me

The Predator après une série de reshoots changeant le dernier acte repasse encore par la case retouches…bon signe ou pas? Bonne question…

The Predator est un film qui m’intrigue. Les 1res images et les deux séquences que j’ai pu voir chez le distributeur n’ont pas réussi à dissiper le flou autour du projet. Le dernier tiers du film ayant été reshooté, on se dit que même la prod en coulisses a quelques soucis à verrouiller le ton du film. Et c’est un peu le sentiment que j’ai eu en découvrant 2 séquences du film. La 1re montrait le casting des mercenaires tentant de préparer le réveil d’Olivia Munn après sa capture ou sauvetage par ces derniers. Et à ce moment la chose qui frappe est que Shane Black décide clairement d’aller dans un ton digne des séries B bourrines des années 90. Oui, l’humour est fort entre ces mercenaires et l’on adhère à l’ensemble, mais dieu que la chose est beauf. Rien de catastrophique et pour être honnête cette séquence permet de se rendre compte d’une chose : Keegan-Michael Key est excellentissime dans son rôle de mercenaire servant de comic relief.

La 2e séquence est la plus particulière vu qu’elle montre le combat entre les mercenaires et le predator « normal » alors qu’ils tentent de sauver le jeune gamin a qui le héros a envoyé (va comprendre) le casque du prédator… Et soudain alors que tout semble perdu pour le héros, voici que le super predator arrive. On voit le début de la séquence dans la bande-annonce, ce que l’on ne voit pas (SPOILER ALERT) est la suite. Le combat qui s’engage sous les yeux ébahis des mercenaires entre le Predator normal et le Super Predator. Ce dernier pour vous donner une comparaison est quasiment deux fois plus grand qu’un PREDATOR normal. Et vu qu’il est une créature crée à partir de l’ADN de toutes les races vaincus par les Predators et mixé à leur ADN propre, la fin du combat est sans appel. Le Super Predator massacre littéralemnt le predator normal avant de finir par le « signature move » de la série à savoir lui arracher la tête et brandir cette dernière encore raccordée à la colonne vertébrale. Le film s’annonce ultra-cash dans son rapport à la violence. Mais même si je n’ai rien contre l’idée de ce Predator sous stéroides, cela pose un léger souci. Le 1er film avait un vrai côté humain dans son combat entre deux guerriers agguerris. Le 2e avec Danny Glover avait un certain charme (mais partait un peu en sucettes…). Les changements dans l’ADN du monstre et son humour un poil beauf, me donne vaguement l’impression que la chose balance plus du côté des Aliens vs Predator qu’autre chose.

Et même les explications de Shane Black sur le pourquoi du comment de la présence de ce nouveau Predator n’y changent pas grand-chose : « Si l’on se base sur le fait que le nouveau Predator est un amalgame de toutes les créatures qu’ils ont chassé, alors il est évident qu’il est encore plus fort, rapide et intelligent que les anciennes versions. Je voulais une vision updaté rendant grâce à ces points précis. Quand je regardais les vieilles versions des anciens predator, il y avait toujours ce feeling gênant de voir quelqu’un dans un gros costume de latex. Je voulais changer tout cela. » Même si la chose est compréhensible pour s’adapter à l’époque, le résultat laisse perplexe. Et dernier coup de couteau dans le dos de l’aventure The Predator, le film repart encore une fois pour une nouvelle série de reshoots. Pas d’infos complémentaires sur la nature de ces derniers, s’agit-il de reshoots pour changer des séquences existantes ? Ou bien comme beaucoup l’espèrent depuis le départ d’un potentiel rajout d’un caméo d’ Arnold Schwarzenegger ? Je n’ai rien contre le fan service à petite dose, mais si c’est pour comme dans Creed 2 ramener des vieilles légendes paralysant une histoire pouvant très bien vivre sans leur présence, je me demande si cela est utile. Wait and see…

Pour me suivre ou me contacter...
Follow me

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.