Les news

Paul Thomas Anderson collabore avec HAIM

HAIM est un groupe que j’ai découvert honnêtement l’année dernière, je n’en avais jusque là jamais entendu parler. Mais très vite la pop plutôt cool de ce trio féminin à réussi à me prendre en otage. C’est simple et frais, cela se laisse écouter sans le moindre ennui, c’est bien plus que ce que l’on pouvait espérer y trouver. Mais pourtant au milieu de mon amour béat pour le groupe, il y a bien une chose que je n’attendais pas le moins du monde. En gros voir HAIM collaborer avec  Paul Thomas Anderson. Oui, le réalisateur après avoir réalisé un clip du groupe en 35mm revient pour une autre collaboration, celle-ci se nomme Valentine et le moins que l’on puisse dire est que si l’on aime le groupe HAIM, il sera difficile de ne pas se laisser avoir par le résultat. Paul Thomas Anderson pose un regard sur le groupe qui est tout simplement pose un regard si délicat sur le groupe que ce dernier magnifie presque la musique que l’on entend. Oui, dit de cette manière la chose peut paraître un poil naive, mais il suffit de se lancer dans l’ombre de ce Valentine et d’écouter la musique pour oublier tout ce que l’on a en tête. C’est un des points précis pour lequel j’aime autant ce groupe. Parfois un gros moment de laisser aller fait un bien fou, du coup voici Valentine de HAIM et Paul Thomas Anderson. Faites-vous plaisir, cela ne coûte pas un rond…Et d’une certaine manière l’énergie tranquille qui se dégage du travail de Paul Thomas Anderson dans ce clip donne autant envie de plonger à nouveau dans sa filmographie que d’écouter encore un peu plus souvent les créations musicales de HAIM. Dans un cas comme dans l’autre on n’est gagnant. C’est une bonne chose au final non ?

La mise en ligne de Valentine était suivi d’une note de présentation de la part du groupe mettant en lumière l’histoire de cette collaboration: So here we are! About to release our short little film valentine into the world! We’ve been holding this back until we thought it was the perfect time for you guys to see it. We wanted to wait until u guys were familiar with the record so u could get a sneapk peek into how we made some of our favorite songs. We’ve been fans of paul’s since the first time we saw boogie nights on tbs when we were kids (highly edited for cable tv lol). Growing up he WAS the valet. We grew up on magnolia street! His films are our favorites. Fast forward to meeting him and eventually becoming friends and wanting to work on something together. He came in when we were both in the thick of it – we were smack dab in the middle of our record, and he was preparing to film his next brilliant movie. So we thought, why don’t we ust throw caution to the wind and film our process? Film where we were at that point in time—figuring out arrangements. Figuring out parts. Getting in the room and wood shedding these songs in one of our favorite studios in los angeles – valentine recording studios. A studio that was locked up since the 60s and was left untouched until 2 years ago. All recorded live to film and to tape. We ended up using a lot of what we recorded there on the finished album. Hope you guys like it.

No Comments

Leave a Reply