Gaming Les news

Outlast 2, retour dans l’horreur absolue

outlast-2

Le premier Outlast faisait partie de ces jeux qui me foutent la trouille. Il faut-être honnête parfois cela arrive, c’est rare, mais possible et dans le genre inutile de ce mentir ce jeu en particulier battait des records. Tellement d’ailleurs que du coup j’ai tout simplement abandonné en route. J’y reviendrais, mais l’atmosphère ultra creepy de l’asile où se déroule le jeu m’avait mis en PLS devant mon paddle. Du coup, je ne m’attendais pas forcément à avoir ce sentiment bizarre d’attirance devant les images d’Outlast 2e du nom. Et bien disons les choses clairement, j’avais tort. Red Barrels le développeur est encore à l’œuvre sur le jeu et il va falloir encore patienter mais ce premier walkthrough d’une dizaine de minutes dans un champ de mais tout en étant poursuivis par des tarés sans visages pose l’ambiance. Reprenant le même principe de jeux que le premier avec cette caméra et la vision infra-rouge a durée limitée, Outlast 2 ne va rien faire pour calmer votre tension bien au contraire. La base même de ce jeu est de survivre et accessoirement au passage de vous coller la frousse de votre vie. Je trouve que ce segment de gameplay dégage quelque chose d’encore plus malsain et angoissant que les longs corridors poisseux du 1er jeu. Outlast 2 en conservant son gameplay simple (courir pour survivre) et en déplaçant son voyage vers l’enfer dans des contrées encore plus sombres aura-t-il autant de succès que le premier ? Il y a un vrai boulevard pour ce jeu. En effet, il existe bon nombre de jeux d’horreur, mais quand on en vient à tenter de compter le nombre de ceux qui font viscéralement peur, on découvre assez vite qu’il n’y en a pas tant que cela. Outlast a toujours été dans le peloton de tête en ce qui me concerne, je pense que ce Outlast 2 est bien parti pour devancer son prédécesseur. Tant mieux, c’est le joueur qui y gagne dans le fond.

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply