Les news

[News] Marvel et Civil War au cinéma

L’arrivée de Robert Downey Jr dans Captain America 3 pour donner le top de départ à la storyline de Civil War va faire le bonheur des fans, mais aussi un peu le casse-tête des scénaristes. Impossible d’adapter la chose sans modifications. D’abord prenons les choses dans l’ordre, qu’est-ce que Civil War?

2291485_900

Civil War est une série de comics publiée en sept épisodes, à quoi s’ajoutent des ties-in dans les séries régulières concernées, par Marvel Comics. L’ensemble a été écrit par Mark Millar et dessiné par Steve McNiven. Cette série est ce qu’on appelle un cross-over : elle fait se rencontrer des personnages de séries jusque là indépendantes. En ce sens, elle a eu de nombreuses répercussions dans l’Univers Marvel. Civil War1 est paru aux États-Unis en 2006-2007, et en France en 2007.

La série décrit la promulgation d’une nouvelle loi, la Loi de recensement des Sur-Hommes2 et ses conséquences dans l’Univers Marvel. La loi impose à toute personne possédant un super-pouvoir ou qui porte un masque dans le but de protéger les citoyens des super-vilains de s’inscrire à un registre officiel et de révéler son identité secrète auprès des autorités afin que celles-ci puissent encadrer et contrôler ses activités. Les super-héros (et les lecteurs) se divisent alors en deux groupes : ceux qui sont favorables à la loi et s’y plient par conviction ou pour obtenir une amnistie dans le cas des super-vilains, et ceux qui la refusent au prétexte qu’elle entrave les libertés individuelles ou menace la sécurité de leurs proches.

Chacun des deux groupes se rallie derrière un super-héros emblématique de l’Univers Marvel, Iron Man pour ceux qui sont favorables à la loi et Captain America pour ceux qui y sont défavorables. La série met alors en scène la lutte à laquelle les deux groupes vont se livrer. Elle s’achève par un combat titanesque dans les rues de New York.

L’opposition entre Tony Stark et Captain America

Tout comme dans le comic, il ne fait pas de doutes qu’elle va être le pilier narratif de l’histoire ( il ne peut en être autrement), mais la question est de savoir comment la mettre en place. La traque des héros peut-être une base de départ, mais vu les ramifications et problèmes de droits de garde d’un studio à l’autre, est-ce que cela porterait vraiment ses fruits? La bonne solution pour Marvel serait de mettre au centre de l’opposition entre Iron Man et Captain America le personnage de Bucky ( aka le winter soldier). Steve Rogers à la fin du 2e film part à la recherche de son ami, qu’adviendrait-il de l’équilibre de l’amitié au sein des Avengers si Tony Stark au contraire décidait de mettre toute sa force de frappe dans la recherche et capture du Winter Soldier. Quand on y pense, la chose se tient pour la simple et bonne raison que depuis la fin du 2e film de Captain America, le Shield n’existe plus et Tony Stark et son entreprise ont englober ce qu’il en restait. Il est le seul maître à bord avec tout ce que cela peut entrainer de mauvais jugements quand on connaît le personnage.

red-skull-captain-america-winter-soldier-800x400

Le Winter Soldier et Red Skull

Avant de s’attaquer a ses deux personnages qui représent chacun une facette d’hydra, il ne faut pas en oublier un autre qui à été mise en avant dernièrement dans une scène Bonus de captain America The Winter Soldier, le Baron Wolfgang von Strucker. L’homme que l’on voyait regarder attentivement les deux prisonniers qu’était Quicksilver et Scarlett Witch. Qui est-il?

Né à la fin du XIXe siècle dans une famille d’aristocrates prussiens, Wolfgang Von Strucker était un jeune champion d’escrime quand il partit se battre sur le front, vers 1915. C’est là qu’il fut défiguré par des blessures. Pendant le conflit, il entendit parler pour la première fois du joyau Momentary Princess, qui apparaissait et disparaissait régulièrement, et il n’eut alors de cesse de le trouver. Il passa l’entre-deux-guerres à essayer de le localiser.

Quand Adolf Hitler commença son ascension vers le pouvoir en 1933, Strucker rejoignit le Parti Nazi. En 1936, Geist et lui furent envoyés en mission en Égypte, où ils retrouvèrent Amahl Farouk (le Roi d’ombre). Ils devaient piéger la monarchie anglaise et la destituer, mais leur plan fut déjoué par Wolverine et Excalibur, qui voyageaient alors dans le passé. Puis, en 1937, il fut envoyé aux États-Unis pour assassiner un sénateur mais en fut empêché par l’aventurier Dominic Fortune.

Au début de la Seconde Guerre mondiale, Strucker fut nommé commandant de l’Escadron Tête de Mort par Hitler. Il partit à Madripoor pour aider la secte de La Main à enlever la jeune espionne russe Natasha Romanoff et à faire d’elle un assassin d’élite. Ce plan fut une nouvelle fois contré par Wolverine, aidé de Captain America. Juste après, il s’envola pour la Latvérie dans le but de voler un artefact pour contrôler l’énergie cosmique. Mais il en fut empêché par X-Force, voyageant eux aussi dans le temps.

Quand les États-Unis entrèrent en guerre, les Commandos Hurlants devinrent le principal ennemi du nazi. Un jour, Strucker défia Nick Fury en combat singulier sur l’île de Norsehaven. Droguant le militaire, il parvint à le vaincre, l’humilia et utilisa l’événement, filmé, au service de la propagande nazie. Quand Fury retrouva Strucker, quelques semaines plus tard, il se vengea et humilia publiquement son adversaire à son tour.

Strucker assembla alors le Blitzkrieg Squad, pour rivaliser avec les Commandos, mais ces derniers sortirent vainqueurs de chaque rencontre. Les Envahisseurs les stoppèrent dans leur plan d’assassinat visant Churchill et Montgomery.

Au milieu de la guerre, Crâne Rouge devint le bras droit du Führer. Strucker fut contraint de quitter l’Allemagne et partit s’installer au Japon, où la guerre faisait encore rage. Il y infiltra une organisation criminelle, dont il manipula les leaders pour créer sa propre armée, basée sur la culture nazie, nommée HYDRA. Ayant très vite usurpé la place de chef suprême, il coupa les liens qu’il entretenait avec La Main, de peur que cette dernière ne subjugue ses hommes. Il installa sa première base sur une île du Pacifique. Là, ses scientifiques développèrent un sous-marin invisible pour attaquer les Alliés. Mais ces derniers découvrirent son repère et il fut contraint de le faire exploser et de retourner en Allemagne.

Pour retrouver sa place auprès de Hitler, Strucker reprit le combat contre les américains, tout en continuant discrètement ses opérations avec HYDRA. Toutefois, ses projets furent à nouveau stoppés par les Envahisseurs.

En 1944, Strucker rencontra une race d’extra-terrestres pacifiques, les Gnobiens. Il les manipula et exécuta la population de Gruenstadt pour se cacher. Les Commandos Hurlants attaquèrent les Nazis et le Baron fut mortellement blessé. Les Gnobiens le guérirent mais devinrent fous en absorbant sa haine. Strucker s’échappa avec une partie de la technologie alien, ce qui lui permit de mettre sur pied le projet de création d’un surhomme nazi : Master Man, puis Warrior Woman, et la fabrication d’un gaz aidant l’animation suspendue (offert à Crâne Rouge, ce qui le sauva lors de l’écroulement de son bunker).

En l’absence de Crane Rouge, le Baron Von Strucker a repris en main HYDRA le modelant à son image. Une vision des choses qui pourrait rentrer en conflit direct avec le possible retour sur le devant de la scène de Red Skull. Ce dernier est de la vieille époque et la présence d’Armine zola ( indirectement) dans Captain America 2 et son implication dans la mise à mal du Shield depuis des années pavent le retour pour ces deux personnages que sont Red Skull et le Winter Soldier. Comment me direz- vous? Très simplement par le biais de la télévision…

marvel-one-shot-agent-carter-2013_47071378181972

Les connexions avec l’univers des séries

La plus grosse faiblesse de Marvel agents of Shield reste de n’être qu’un outil dans le plan média de Marvel, jamais le show n’a existé en tant que tel. Le but de la saison 1 était de mener vers Captain America 2 et la chute du Shield en agissant comme complément. La saison 2 avec le personnage du scientifique nazi qui tout comme le Baron Von Strucker ne vieillit pas et dirige une cellule d’Hydra fait écho aux paroles de ce dernier dans Captain America 2: The Winter Soldier. Il semble limpide que la saison 2 servira de tremplin pour Ultron, sans oublier en dessous de table d’activer celle d’Agent carter qui elle va pouvoir explorer tout ce qui à été mise en place dans Captain America 2 et le personnage d’Armine Zola, la chute du Shield, son noyautage de l’intérieur au fil des années par Hydra ainsi que deux axes la génèse du Winter Soldier et les possibles recherches de Zola autour du retour de Red Skull. Les deux séries agiraient ainsi à nouveau comme des tremplins vers les films et des amplificateurs d’univers, préparant Age of Ultron pour l’un et Captain America 3 pour l’autre.

L’impact du retour de Red Skull

La rumeur veut que Chris Evans soit sur le départ concernant le rôle de Captain America et l’apparition de Bucky dans les parages ne fait que renforcer cela. Red Skull a toujours vu Captain America comme son ennemi majeur, le tueur via les machinations de ce méchant serait un moyen de faire sortir Chris Evans de la saga avec les honneurs et de faire un passage de flambeau attendu a Bucky. Mais pour ceux qui ne savent pas qui est le Red Skull, faisons d’abord un petit retour en arrière sur son histoire.

Johann Schmidt est né en 1899 à Krüssau un petit village en Allemagne d’un père violent nommé Hermann (qui tenta de le noyer et se suicida peu après) et d’une mère morte en couches qui s’appellait Martha, Johann fut recueilli par l’ancien docteur de sa mère puis il vécut dans les rues. Il assassina Esther, la fille d’un commerçant juif qui refusait de l’aimer.

Il devint le bras droit d’Hitler sous le nom de Crâne rouge, et se débarrassa petit à petit des autres fidèles du Führer. Lors de la Seconde Guerre mondiale, il fut enseveli dans une explosion sous les décombres d’un château, lors d’une confrontation avec Captain America. Un gaz expérimental le maintint en vie. Après sa disparition, un agent communiste adopta l’identité de Crâne rouge pendant les années 1950 ; c’est ce Crâne rouge qui fut, entre autres, responsable de la mort de Richard et Mary Parker, les parents de Peter Parker. Ce second Crâne rouge trouva des années plus tard la mort des mains de Scourge (agent de Schmidt). Le véritable Crâne Rouge réapparut cependant peu après la résurrection de Captain America. Selon Crâne rouge, dans un monde sans gouvernement, la loi du plus fort s’appliquera automatiquement. Pour arriver à ses fins, il ne reculera devant rien, que ce soit l’intimidation, le terrorisme ou même le génocide.

Il a eu une fille, surnommée la Mère supérieure, dont il avait accéléré le vieillissement artificiellement. Elle est réapparue sous l’identité de Sister Sin puis Sin, complice et compagne de Crossbones.

Il a été l’« allié » du baron Zemo, du baron Strucker et d’Arnim Zola et de l’ AIM. Il a été à la tête d’une division de l’HYDRA, organisation fondé par le baron Strucker, sous ses ordres. Il a employé ou financé divers groupuscules (sans forcément que les intéressés le sachent) comme les Watchdogs, les Resistants, les Scourges of the Underworld, ULTIMATUM. Il emploie régulièrement des hommes de mains comme Crossbones, Mother Night (qui fut sa compagne), Machinesmith parfois au sein d’un groupe le Skeleton Crew. Il manipule ainsi en les finançant pas mal de groupes mais aussi des entreprises. Il manipule aussi des organes officiels. Ainsi, il manipula la commission aux affaires superhumaines (qui fût dirigée par Val Cooper) pour destituer Steve Rogers du rôle de Captain America et le remplacer par John Walker (Superpatriot), plus violent.

Après avoir été ministre américain de la Défense, sous l’identité secrète de Dell Rusk (anagramme de Red Skull), il semble avoir été tué par le Winter Soldier alias Bucky. Il n’en est rien : le nazi a en fait possédé le corps d’un riche homme d’affaires russe par l’intermédiaire du Cube cosmique, et a officiellement annoncé sa résurrection aux médias lors d’une attaque contre Londres.

300200-red-skull-011

Enfin dans Old Man Logan, il devient le maître incontesté des États-Unis après le génocide des supers héros par la coalition des supers vilains. Ce n’est que 50 ans plus tard (période durant laquelle se déroule le récit cité précédemment) que Wolverine le décapite et débarrasse ainsi le monde de ce dangereux manipulateur.

Dans le 1er tome de Ultimate Avengers (édition Panini Comics) , on apprend que Captain America aurait eu un fils avec une certaine mademoiselle Richards dans les années 1940. Le-dit enfant, ayant hérité des pouvoirs de son père, serait devenu fou et aurait dépecé son visage pour ressembler à l’original Red Skull, son père l’ayant « abandonné ». Le fils de Captain America deviendra donc un de ses ennemis dans cette version des Avengers.

Agent Carter la série, serait donc une occasion en or de donner plus de chair à ces deux personnages tout comme d’expliquer en détails comment la chute du Shield était en marche depuis des années. La scène entre Tommy Lee Jones et Zola dans le premier film quand il l’interroge apparaît comme annonciatrice de la catastrophe à venir. Hydra est la création de Red Skull, il ne fait pas de doutes que la voir au main de quelqu’un d’autre le Baron Von Strucker en l’occurence va créer des jeux de pouvoirs destructeurs au sein même de l’autre camp. Le chaos chez les gentils comme les méchants. Marvel risque gros avec ce coup de poker qu’est Civil War, mais quand on y réfléchit tout est en place depuis déjà pas mal de temps. Donc pourquoi pas. Marvel vient de faire le premier coup, reste à voir ceux qui suivront.

D’autant plus que l’épilogue de Civil War Death of a Dream pourrait à lui seul faire un film incroyable. Certains de ses éléments pourraient d’ailleurs être dans Captain America 3…

tony-stark-captain-america

In the aftermath of Civil War, Captain America is taken into S.H.I.E.L.D. custody where he is assassinated per the order of the Red Skull. Crossbones snipes at him while Sharon Carter, who has been brainwashed by Doctor Faustus posing as a S.H.I.E.L.D. psychiatrist, delivers the killing blow. S.H.I.E.L.D. director Tony Stark and Black Widow hunt Captain America’s murderers. Falcon, Captain America’s old partner, follows his own leads to find the killers. Meanwhile, Bucky Barnes decides to kill Tony Stark, blaming him for Captain America’s death.

Ajoutons dans le lot, le possible retour de Spider Man dans les jupons de Marvel ( il est mine de rien important de l’avoir quand on parle de Civil War) et il devient évident qu’une fois de plus Marvel a de quoi remporter la guerre qui l’oppose contre DC.

 

No Comments

Leave a Reply