Les news

[News] Le lien entre The Amazing Spiderman 2 et Daredevil sur Netflix…

PS: l’article contient des spoilers sur The Amazing Spiderman 2

Pendant des années, il a été dit que Spiderman (Sony) pour des questions de droits tout comme les X-Men (Fox) seraient les vilains petits canards de la famille Marvel. Ceux n’ayant pas le droit de venir jouer dans la cour des grands. Il était presque acquis que cela serait définitif…et pourtant une chose m’intrigue dans le processus de création de The Amazing Spiderman 2, le film ainsi que du jeu allant de pair avec la sortie du film. En effet dans le film un personnage que joue Colm Feore, apparaît comme étant l’homme de main de Norman Osborne et celui accueillant Harry Osborne à la tête de la compagnie.

colm_feore

Très vite son attitude est suspecte et l’on ne sait pas vraiment quel est sa place dans l’échiquier, et ce pour tout le film. Laissant en bout de course un sentiment de frustration qui trouve une réponse dans le jeu vidéo. Mais c’est justement au travers de cette dernière que se produit un déclic intéressant. Le méchant du jeu agissant en sous-main semble être le Kingpin (entre autres…) et c’est dans la séquence de fin de crédit qui suit qu’il reçoit une visite…Celle du personnage que joue Colm Feore dans The Amazing Spiderman 2, révelant que depuis le début, il bossait pour le Kingpin afin de créer un véritable KO dans la ville…Mais surtout on apprend qu’il s’agit d’un méchant de l’univers Marvel « Le caméléon ».

La chose amusante est donc de voir comment cette simple séquence et son placement dans l’échiquier Marvel peut avoir une importance massive. Lors d’une récente interview, Feige a dit que les séries Marvel arrivant sur Netflix ( Daredevil, Luke Cage…) se dérouleraient à New York, mais bel et bien aussi dans l’univers Marvel mise en place au cinéma. Il s’agira d’y explorer les recoins de la cité et ses bas-fonds. Et le dialogue que dit Kingpin laisse voir un beau teasing de ce que l’on pourrait trouver dans la série. Un méchant jouant sur les deux tableaux, mécène de la force spéciale de police en charge de traquer les criminels le jour…et maitre de ces derniers la nuit. C’est au milieu de cet univers pourri qu’évoluerait Murdoch. Donc en reprenant le chemin inverse, on se demande si au nez et à la barbe de Sony, Marvel n’a pas utiliser l’univers de ces derniers pour crédibiliser encore plus celui qu’il va développer d’ici peu dans les 4 séries à venir se déroulant à New York. C’est le premier choix, le plus sournois. Le second est que le pont que tout le monde espèrent voir prendre vie entre les héros batant le pavillon Disney et ceux à l’écart dans d’autres studios est en passe de prendre vie. Il est encore tôt pour avoir un avis défini sur la question, mais quand on y pense, la mise en place de l’univers n’est pas si impossible, car tout cela ne tourne au final qu’autour d’une seule et unique ville ou vont bientôt s’installer les sinister six et bien d’autres. Il y a définitivement anguille sous roche et au nez et à la barbe de sa base de fans, Marvel continue de planter les graines d’un univers en constante évolution.

No Comments

Leave a Reply