Critiques de films

[News] James Cameron s’exprime sur l’utilisation de la 3D par Hollywood

La 3d pour Hollywood représente la certitude de gonfler parfois très artificiellement les scores de certains de ses films. Un état de fait qui avec le temps est devenu véritablement problématique. Combien de films sur les 4 dernières années ont véritablement pris en compte ce que cette technologie pouvait offrir d’un point de vue narratif ? Malheureusement pas beaucoup et le problème est que cela ne va pas vraiment en s’arrangeant. Lors d’une interview James Cameron qui en quelque sorte a ouvert la boite de Pandore avec Avatar est revenu sur l’évolution de la 3d à Hollywood et les dérives qui vont avec. Dans le fond que l’on aime le personnage ou pas pour son côté démiurge, on ne peut pas vraiment lui donner tort.

« I do not think Hollywood is using the 3D properly. The reason I say that Hollywood is not doing well is because it is automatic. For example, The Man of Steel, Iron Man and all those movies should not necessarily be in 3D. If you spend 150 million on visual effects, the film is already going to be spectacular, perfect. »

“Je ne pense pas qu’Hollywood utilise la 3D correctement. La raison pour laquelle je dis cela est que bien souvent ils le font automatiquement. Par exemple, The Man of Steel, Iron Man et tout ces autres films n’avaient pas vraiment besoin d’être en 3D. Si vous dépensez 150 millions de dollars dans votre budget SFX l’expérience du spectateur sera déjà spectaculaire. »

« One thing is shooting in 3D and another to convert to 3D. After Avatar changed everything, good and bad movies, everything has to be in 3D since Avatar. The problem I see now is that instead of it being a filmmaker issue is a matter of the studios to make money and are pushing 3D to directors who are not comfortable or do not like 3D. »

“C’est une chose de tourner en 3D, cela en est une autre de convertir un film en 3D. Après qu’Avatar est changé la donne, Hollywood a voulu que tout soit en 3D. Le problème que je vois désormais est qu’au lieu d’être un choix artistique du réalisateur, ce n’est plus rien d’autre qu’une stratégie économique du studio. Le pire est que du coup, ils imposent la 3D a des réalisateurs qui ne sont pas confortables avec ou ne l’aime juste pas du tout. »

source : http://www.cinemablend.com/new/James-Cameron-Disapproves-3D-Iron-Man-3-Man-Steel-38373.html

4 Comments

  • Reply
    Lyricis
    juillet 8, 2013 at 10:36

    Dixit le même gars qui a sorti Titanic en 3D, l’exemple même du film qui n’en avait pas besoin..

    • Reply
      admin
      juillet 8, 2013 at 11:00

      @lyricis: c’est un peu le problème, il critique le système sur certains points où il n’a pas tort il faut le reconnaître, mais dans d’autres points, il tombe dans certains de ses travers. Quand il dit « si un film a 150 millions de budgets sfx, pas besoin de 3D » je dis ok…mais effectivement pourquoi ressortir Titanic…en 3D. Au delà de l’artistique et Spielberg tombe dans le même cul de sac on ne peut que crier aussi à l’aspect mercantile facile. Cul entre deux chaises quoi qu’il arrive.

    • Reply
      Lyricis
      juillet 8, 2013 at 11:18

      Toute façon la 3D maintenant on n’en parle plus qu’au cinéma, chez les utilisateurs on ne met même plus en avant le « 3D » pour vendre des TV car les gens s’en foutent royalement… Maintenant c’est la 4K qui offre semble-t-il une telle profondeur qu’on a plus besoin de porter des lunettes 3D pour s’immerger dans les films

      • Reply
        admin
        juillet 9, 2013 at 12:26

        @lyricis: a l’époque de la sortie de Spiderman par Marc Webb sony avait fait une projo au rex, la diff était en 4k. Sincèrement à l’époque la qualité m’avait bluffé. C’était véritablement impressionnant.

    Leave a Reply