Les news

[News] The Go-Go Boys- L’histoire des studios Cannon

Si vous êtes un vieux ayant eu le temps de grandir dans un vidéo club, se nourrissant de films déviants dans les années 80, le studio Cannon fait parti de votre enfance. Le film The Go-Go Boys revient sur la naissance de ce dernier et son histoire un peu chaotique. A n’en pas doute, une histoire passionnante pour les fans.

L’histoire des studios Cannon vue de l’intérieur est un documentaire retraçant l’épopée de Menahem Golan and Yoram Globus, qui dans leur poursuite du rêve Américain ont révolutionné Hollywood, produisant plus de 300 films et devenant la société de production indépendante la plus puissante au monde. Ce film explore la relation complexe entre deux personnalités opposées, dont la combinaison a été à la fois le moteur de leur succès et la raison de leur chute.

Cannon Group, aussi intitulé dans les génériques Cannon Films et Golan-Globus, était une société américaine de production de films à petits budgets, rachetée en 1979 par deux producteurs d’origine israélienne, Menahem Golan et Yoram Globus (nés respectivement en 1929 et 1941 à Tibérias en Palestine, aujourd’hui Israël). Cannon Group appartient à la Metro-Goldwyn-Mayer depuis 1993.

Menahem Golan et Yoram Globus (cousins) ont fondé au début des années 60 leur propre société de production appelée Noah Films. Surnommés les Go-Go Boys en 1979 par Newsweek, ils rachètent alors la Cannon Group et s’installent à Hollywood. Très rapidement ils s’implantent en Europe rachetant des salles de cinéma en Angleterre, en Italie, aux Pays-Bas et en Allemagne. Ils achètent aussi les studios londoniens d’Elstree. En 1985, ils s’implantent en France et créent Cannon France. Puis, en rachetant la société Thorn Emi Screen Entertainment (qui disparaît alors), ils deviennent éditeurs vidéo avec la société Cannon Vidéo SA. Les films de Cannon Group sont alors distribués en France comme suit, en fonction des précédents contrats de distribution:

  1. la production 1985 chez UGC Vidéo
  2. la production 1986 chez Vestron Vidéo
  3. les productions à compter de 1987 ainsi que les films dont les droits étaient détenus par Thorn Emi Screen Entertainment (dont Highlander) par Cannon Vidéo SA

source wikipedia

No Comments

Leave a Reply