Les news

Netflix et Brad Pitt sortent la dynamite pour War Machine.

brad-pitt-netflix-war-machine

Que l’on aime ou pas Netflix, il y a bien une chose que l’on ne peut nier à cette entreprise, c’est l’ambition débordante qui est la leur. Alors que le partenariat avec Marvel pour Daredevil à été un succès et que le cinéma lui fait de l’œil, voilà que Netflix tape un énorme coup en achetant les droits d’exploitations de War Machine, la prochaine comédie de Brad Pitt. Le pitch de présentation du film est le suivant :

The character is patterned after Gen. Stanley McChrystal, for a time the commanding general of international and U.S. forces in Afghanistan. The film is a satirical comedy inspired by the bestselling book The Operators: The Wild And Terrifying Inside Story Of America’s War In Afghanistan, by the late journalist Michael Hastings

Il s’agira donc d’une satire du système militaire en Afghanistan librement adapté d’un best-seller sur le sujet. David Michod qui est le réalisateur de The Rover et Animal Kingdom assurera le même poste ici sur ce film. Et c’est bien là que la stratégie Netflix passe un cap supérieur. Netflix va investir 30 millions sur le film ( ce qui pour eux est énorme et correct pour un film indépendant). En échange, ils auront les droits pour une sortie sur Netflix en 2016…et une sortie limitée pour tenter de qualifier le film dans la course aux Oscars. C’est un pari assez fou dans lequel s’engage Netflix. Faire de la concurrence frontale au studio en dynamitant le mode de vision du film. Les exploitants de salles avaient hurlé lors de la première tentative de Netflix, mais cette fois-ci en s’associant avec Brad Pitt et l’un des réalisateurs indépendants les plus doués de sa génération, il est évident que la force de frappe est décuplée. Le résultat s’il s’avère positif pourrait avoir un impact cataclysmique sur la façon de revoir le mode de diffusion à Hollywood et dans le monde, court-circuitant le ronron bien huilé des studios. La guerre est en marche.

source

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply