Les news

Le mystère du reboot Tv de l’Arme Fatale…

arme-fatale-fox-pilote

L’arme Fatale avait tout du projet maudit en adaptation Tv et j’étais le premier à tirer à boulets rouges sur cette série. Et après 3 épisodes, je dois bien reconnaître que j’ai mis un peu d’eau dans mon vin. Est-ce que la série est un chef-d’œuvre ? Un produit de qualité ? La réponse est non. L’arme Fatale version 2016 c’est un revival complètement crétin de l’air Los Angeles Heat. Et en se démarquant plus ou moins de l’ADN des films pour en faire une variante au final futile mais très divertissante, ce reboot TV réussit à amuser plus qu’on ne le pensait. Maintenant, il reste une tonne de points que les fans de Mel Gibson et de la saga cinéma ne pourront pas passer sous silence, mais la série réussit à avoir une certaine aura de sympathie. Les grosses ficelles de ce show sentent la naphtaline. J’entends par là que le cahier des charges d’un épisode à l’autre est toujours le même. Un peu de drama sur le passé de Rigs, des engueulades Riggs/Murtaugh et de la vie de famille, mais surtout une grosse (voir deux) séquences d’actions. C’est ultrabasique, cela ne cherche pas le moins du monde à innover et pourtant la chose fonctionne. Je ne sais pas ce qui se passe, je me sens presque sale de finir par apprécier un truc que j’avais une fondamentale envie de détester. Mais là encore même si l’on est à des années-lumière de Mel Gibson et Danny Glover, le duo Tv réussit à capturer une certaine partie de cet esprit buddy movie old school qui faisait plaisir à voir dans les années 90. Et dans le fond c’est peut-être sur ce point précis que je devrais voir la raison pour laquelle cette série fonctionne sur moi. Une sorte de nostalgie couillonne de séries que je regardais ado. Cela n’invente rien, mais flatte ma mémoire de vieux con. Parfois, il n’en faut pas vraiment plus.

Et pour ceux qui se demandent ce qu’était LA Heat, voici un petit teasing.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply