Critiques de films Films américains Les news

MISSION : IMPOSSIBLE – FALLOUT, le sommet de la saga…

[podcast_subscribe id="31141"]

MISSION : IMPOSSIBLE – FALLOUT, c’est un paradoxe, celui d’un film défiant toutes les attentes pour en donner toujours plus. Fascinant dans son jusqu’au boutisme old-school.

MISSION : IMPOSSIBLE – FALLOUT avait une ambition dès le départ… Continuer de faire vivre le sceau de qualité incroyable de la saga. L’une des rare qui de films en films continuent de s’améliorer. Est-ce que la mission est réussie ici ? La réponse est oui, même si ce dernier volet de la saga mérite d’être pris avec les précautions d’usages. Est-ce que ce nouvel opus est un vrai film à l’unité capable d’être pris pour ce qu’il est ? Non, MISSION : IMPOSSIBLE – FALLOUT est le dernier acte de Rogue Nation, sa conclusion ultra-énervé et sombre à la fois. Les deux films sont littéralement indissociables et forment un tout. Et cela pousse d’emblée le spectateur à comprendre et assumer le rythme quasi frénétique qu’applique Christopher McQuarrie dans son film. Oui, ce nouveau volet est digne d’Indiana Jones et le temple Maudit. Un ride hystérique où l’action commence d’emblée et ne s’arrête quasiment jamais. Cela passe ou cela casse, mais vu le niveau des talents devant et derrière la caméra on peut le dire sans mentir, cela se déroule à merveille, laissant bien souvent les dents des spectateurs sur le carreau. De quoi parle ce film ? Les meilleures intentions finissent souvent par se retourner contre vous… Dans MISSION : IMPOSSIBLE – FALLOUT, Ethan Hunt accompagné de son équipe de l’IMF – Impossible Mission Force et de quelques fidèles alliées sont lancés dans une course contre la montre, suite au terrible échec d’une mission.


La chose qui frappe ici avec ce MISSION : IMPOSSIBLE – FALLOUT est sa noirceur, il y a une certaine dose de fatalisme dans la romance impossible entre Ilsa et Ethan Hunt. Christopher McQuarrie s’amuse à utiliser le film pour en faire une sorte de Mr and Mrs Smith tragique. Les deux agents se toisent sans cesse et tentent de protéger leurs arrières sans pour autant oublier de tenter de se tuer au passage. La mission impossible des deux est de tout simplement s’avouer leur sentiment. Une romance particulière que Rogue Nation avait mise en place de la plus belle manière qui soit. Utilisant les codes du blockbuster pour offrir aux spectateurs une comédie romantique d’un autre genre. MISSION : IMPOSSIBLE – FALLOUT en est le dernier acte et une fois encore Christopher McQuarrie démontre ici qu’il aime d’un amour fou et sans limites ses personnages féminins. Rebecca Fergusson au travers du personnage de Ilsa est encore une fois comme dans Rogue Nation, le cœur du film. L’espèce d’étoile fugace à laquelle Ethan Hunt veut se raccrocher pour se dire qu’il a malgré tout une chance à une autre vie. Le paradoxe est que tous les deux pensent la même chose tout en sachant qu’au fond d’eux, ils seront toujours pris dans les mailles de leurs jobs. Lui par addiction au sens du devoir et elle pour le suivre malgré les risques jusqu’au bout. Il y a un côté amour tragique et flamboyant entre les deux qui est vraiment ultra old school. Un statut que John Woo avait voulu mettre en avant dans le 2e volet. Christopher McQuarrie reprend les bases de l’intention du maestro et corrige le tir en fortifiant le récit et surtout en y ajoutant une réalisation bien moins clichée.

mission impossible fallout

Et oui, tout comme dans Rogue Nation, MISSION : IMPOSSIBLE – FALLOUT fait la part belle a ce que l’on pourrait communément appeler le haut du panier de la réalisation de blockbuster. Christopher McQuarrie aime le grand spectacle et dans ce domaine précis, il trouve son meilleur allié en la personne de Tom Cruise. Les deux acolytes repoussent le curseur si loin que l’on se demande si Tom Cruise est tout simplement humain. Ce nouveau volet enchaîne avec un rythme diabolique les morceaux de bravoures, le tout culminant dans un final où Cruise défie tout simplement la mort. L’amour du spectacle que cet acteur déploie n’est pas sans rappeler Belmondo dans le pic de sa carrière. Un trompe-la-mort charismatique conscient que pour créer sa légende, il fallait prendre des risques. Et à une époque où le fond vert est de rigueur, Tom Cruise place la barre à des années-lumière de la concurrence. Impossible de se dire que quelqu’un pourra passer après lui concernant ce genre de film. Il est une légende point barre et si vous aviez le moindre doute là-dessus, MISSION : IMPOSSIBLE – FALLOUT enfonce le clou de façon définitive.

mission impossible fallout tom cruise

Mais comment terminer de parler de ce film sans s’attarder sur la vraie révélation de ce 6e opus : Henry Cavill. La carrière de ce dernier à pour l’instant connu des hauts et des bas avec des gros films, un rôle mythique de Superman et pas forcément grand-chose d’autres entre les deux. Un vrai talent mal exploité. Une chose que Christopher McQuarrie a bien compris et décider de corriger. MISSION : IMPOSSIBLE – FALLOUT est une vrai lettre d’amour à son personnage. Gravitant en face de l’histoire d’amour d Ilsa et Ethan Hunt qui sont deux faces d’une même pièce, le personnage d’Henry Cavill apparaît comme une version sombre d’Ethan Hunt. Et sur chaque plan où il apparaît Cavill développe un charisme, sadisme et charme que l’on ne lui connaissait pas jusque-là. On avait fini par ne plus le prendre au sérieux à cause de Justice League, Christopher McQuarrie le ressuscite littéralement via ce film. Dire qu’Henry Cavill y est excellent est un euphémisme, c’est une véritable renaissance filmique remettant en avant l’immense potentiel qui est le sien à l’écran. Une vraie réussite. MISSION : IMPOSSIBLE – FALLOUT en clôturant l’histoire débuter dans Rogue Nation offre aux spectateurs un spectacle à l’ancienne sur le fond et les enjeux. Le tout maquillé sous les codes du blockbuster actuel que Tom Cruise et Christopher McQuarrie pervertissent avec talent pour l’élever au-dessus de la mêlée. Aussi épuisant que fascinant, ce dernier volet de la saga IMF est une œuvre aussi dark et sauvage que romantique. C’est un mélange que l’on pensait improbable mais qui dans les mains de cette équipe se transforme à nouveau en recettes miracles. Mission accomplie.

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.