Les news

Marvel, le royaume où l’argent n’a pas d’odeur?

marvel-logo-1280jpg-8851ea_1280w

Marvel est une entreprise qui fonctionne quasiment en automatique désormais. Les fans de la marque dévorant chacun des produits sans se poser trop de questions. On est presque dans une industrie du fast-food filmique. Mais difficile de jeter la pierre à Marvel sur ce coup, vu que dans l’ensemble, ils ne sont pas les seuls à faire cela du côté d’Hollywood. La chose la plus intrigante tiens dans les différentes problématiques commençant à entourer l’empire Marvel. Dernière en date avec Dr Strange. Au centre du débat, le casting de Tilda Swinton dans le rôle du mentor de Dr Strange « The Ancient One » et c’est ici que les choses deviennent intéressantes quand on y s’arrête un instant. Le scénariste du film défend l’idée que le personnage de Tilda Swinton a été whitewasher… pour ne pas heurter la sensibilité chinoise et les chances du film au box-office. Le film se passant au Népal, il aurait été logique que le personnage soit justement tibétain, mais de par la situation tendue (c’est un euphémisme) quand on aborde la question des Tibetains en face des chinois Marvel a pris la décision d’en faire un personnage blanc. Le tout en se défendant ainsi de par la bouche même de son grand patron Kevin Feige. Qui aura été le premier à monter au créneau pour éteindre la polémique… (de là à dire qu’on ne se sent pas serein…)

« We make all of our decisions on all of our films, and certainly on Doctor Strange, for creative reasons and not political reasons. That’s just always been the case. I’ve always believed that it is the films themselves that will cross all borders and really get people to identify with these heroes, and that always comes down to creative and not political reasons. «

marvel-dr-strange-casting

Une belle phrase de communication sur laquelle on pourrait passer sans mal. Mais qui en regardant le passif de Marvel sur pleins de questions laisse songeur. La diversité au sens large est un problème dans l’univers Marvel. Prenons le cas des femmes, Scarlett qui depuis le début n’est qu’un porte manteau de luxe et attend toujours vaguement qu’on fasse un film sur elle… Captain Marvel, qui semble n’être rien d’autres qu’une pièce rapportée en urgence dans le line up Marvel pour éteindre le feu des questions quand à l’absence de personnages féminins fort) et que dire de Black Panther. Oui, le personnage est incroyable dans Civil War, mais son arrivée là aussi dans le line up apparaît un peu comme un coup pour faire progressiste. Marvel étant enfin la compagnie parlant aux minorités quand d’autres les relèguent au second plan. Pourquoi pas… Mais, j’ai toujours un peu de mal avec le calcul qui découle de tout cela. Un film avec une héroïne doit être réalisé par une femme. Black Panther par un réalisateur noir. Feige annonce des choix motivés par une décision créative… alors que dans les faits chacune des actions de Marvel transpire le calcul marketing et politique. Après, il faut être honnête DC prend la même direction, donc le problème n’est pas que typiquement inhérent à Marvel. Mais le problème de Dr Strange et des motivations économiques des origines du personnage amène sur le devant de la scène une autre forme de problématique. En acceptant de façon implicite la main mise chinoise ne serait-ce que d’un point de vue politique et en la certifiant par le biais d’une déformation par l’entertainement, Marvel joue sur un terrain un peu glissant. 90 % des gens qui iront voir le film ne savent rien de l’histoire de ce coin du monde et n’auront de facto rien à foutre de ce changement. Marvel capitalise sur cette ignorance et l’entérine pour ne pas entacher le succès potentiel sur le marché chinois. Feige continue d’expliquer et défendre son point de vue, mais là encore en filigrane, il se prend les pieds dans le tapis. Exemple :

« The casting of The Ancient One was a major topic of conversation in the development and the creative process of the story. We didn’t want to play into any of the stereotypes found in the comic books, some of which go back as far as 50 years or more. We felt the idea of gender swapping the role of The Ancient One was exciting. It opened up possibilities, it was a fresh way into this old and very typical story line. Why not make the wisest bestower of knowledge in the universe to our heroes in the particular film a woman instead of a man ? We made changes to some of the other key character in the comic for similar reasons. Specifically, casting Chiwetel Ejiofor as Mordo and there’s a character named Wong, who is a very big part of comics, and we cast this amazing Asian actor [Benedict Wong] and modernized that role and his talents people will begin to see as materials on the film begin to come out. »

tilda-swinton-dr-strange

Donc, sous prétexte d’enlever le stéréotype du personnage type asiatique Feige caste une femme dans le rôle, blanche de surcroît. Jusque-là pourquoi pas… Mais doit-on rappeler à Feige que cela ne le gênait pas de jouer avec les stéréotypes autour des méchants dans Iron Man 1, du personnage du Mandarin dans Iron Man 3 et j’en passe. Pire encore dans la suite en admettant que Benedict Wong est là pour la partie comique (ok le stéréotype du sidekick asiatique qui perdure depuis Indiana Jones 2, passons sur Chiwetel Ejiofor qui n’apparaît que comme sidekick aussi de Benedict Cumberbatch. Résultat des courses, on enlève un stéréotype pour des raisons économiques et on renforce le trou en en maximisant deux autres dans la foulée. Un exemple parmi tant d’autres dans les failles du discours de Feige.

Car et cela va bien au-delà de Marvel, la chine est devenue un élément de survie majeur pour les grosses productions US. Il suffit de voir le nombre croissant des derniers films où les industriels chinois ont une main mise plus ou moins importante. C’est une donnée qui de sous-jacente au début est devenue proéminente dans l’équilibre monétaire d’Hollywood et cela implique que sous la pression du billet vert Marvel comme tant d’autres continuera de baisser son froc amenant le fameux whitewashing vers une zone encore plus perverse que celle où il sommeillait depuis des décennies. L’argent n’a pas d’odeur…

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply