Films Européens

Man Up- Simon Pegg- Critique du film

Man-Up

Dans l’immense galaxie des comédies romantiques qui ne sortiront surement jamais en france et venant de chez nos amis anglais, Man Up fait figure de petit trésor. Oui, je l’admets nous sommes effectivement dans un domaine ultra-balisé. Quand on va voir une comédie romantique, on sait exactement à quoi s’attendre et il est de plus en plus difficile d’être surpris. Par contre quand il s’agit d’être déçu, les candidats se bousculent aux portillons, c’est pourquoi d’un coup Man Up apparaît comme une véritable surprise ultra-agréable. Ne cherchant pas forcément à réinventer la roue, le scénario du film la joue « safe ». Développant une intrigue sur l’espace d’une journée et à peine plus Man Up emprunte l’énergie d’un Jerry McGuire par instants, mais fait surtout penser au premier film de Chris Evans « Before we Go » en plus léger.

Lake Bell et Simon Pegg, un duo « normal » qui pourtant offre au film une touche de folie qui ne l’est pas une seule seconde. Man Up développe autour de ces deux personnages une toile narrative qui a un charme absolument dévastateur. Fort d’un esprit anglais, le film surfe entre émotions et rires avec une facilité déconcertante. Le talent naturel des deux comédiens dans le domaine aide beaucoup. On ne s’étendra pas sur les capacités comiques de Simon Pegg, le monsieur sait tout jouer et s’adapte a n’importe quel type de séquence. Le vrai point surprenant est de voir à quel point Lake Bell que je ne savais pas forcément aussi drôle réussit à lui tenir la dragée haute et à créer avec lui (le mot avec est important) un vrai couple de cinéma. Dans le domaine de la comédie romantique, il est important que les personnages principaux soit aussi bons que les secondaires et c’est le cas ici. Man Up de par sa timeline au final assez compacte s’amuse a jongler des uns aux autres sans que l’on ne fasse de sortie de route. Tout le monde a sa place pour exister et faire avancer l’histoire. Mais au-delà de ces points, c’est surtout le charme assez simple et fou de l’ensemble qui emporte l’adhésion sur la longueur. Tout comme Before We Go, Man Up prend le temps de laisser vivre les deux personnages, le film est verbeux, mais jamais soporifique. Que ce soit Lake Bell ou Simon Pegg, chacun fait en sorte de donner une seconde vie au texte et l’on se prend au plaisir des joutes verbales qui animent les personnages. La simplicité est parfois le meilleur argument qui soit.

Les comédies romantiques anglaises ont ce je-ne-sais-quoi de finesse qui fait que bien souvent, elles continuent encore et toujours de naviguer au-dessus du lot. Man Up n’échappe pas à la règle. C’est même d’ailleurs une des plus sympathiques dans le genre que j’ai pu voir depuis un bail. La magie du genre pris en tenaille entre le sourire de Lake Bell et le côté Goofy de Simon Pegg fonctionne toujours aussi bien. Simple mais diablement efficace. À voir.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply