Critiques de films Films américains Les news

Les Indestructibles 2, Brad Bird touche le sommet de Pixar.

Les Indestructibles 2 marque une étape de plus dans le long palmarès flamboyant de Brad Bird comme réalisateur. Difficile de ne pas tomber sous le charme de ce retour gagnant sous l’étendard Pixar.

Les Indestructibles 2 est-il l’un des films de superhéros les plus efficaces que vous aurez la chance de voir en 2018 ? La réponse est oui, mais avec Brad Bird aux commandes est-ce que vous vous attendiez à autre chose ? La force de ce film est que bien qu’il utilise les codes en vigueur dans ce domaine précis, il réussit sans le moindre effort à les tordre pour accoucher de quelque chose de nouveau. Pervertissant les attentes du public, il livre une vraie réflexion sur la place de la femme dans ces petits univers a forte tendance machiste et part jouer la où Civil War n’avait pas eu le temps ni l’envie de s’étendre. De quoi parle ce second volet de la saga ? Le pitch du film les indestructibles 2 est le suivant : Notre famille de super-héros préférée est de retour ! Cette fois c’est Hélène qui se retrouve sur le devant de la scène laissant à Bob le soin de mener à bien les mille et une missions de la vie quotidienne et de s’occuper de Violette, Flèche et de bébé Jack-Jack. C’est un changement de rythme difficile pour la famille d’autant que personne ne mesure réellement l’étendue des incroyables pouvoirs du petit dernier… Lorsqu’un nouvel ennemi fait surface, la famille et Frozone vont devoir s’allier comme jamais pour déjouer son plan machiavélique.

Brad Bird a cette force incroyable ou talent d’ailleurs de toujours réussir à surprendre là où on ne l’attend pas. Est-ce qu’il a la reconnaissance qu’il mérite ? Je ne pense pas. Loin d’être un simple faiseur, il fait partie de ces rares réalisateur capables de voir au-delà des contingences soi-disant complètement rigides du cinéma US, le tout pour y apporter ce truc en plus. Sa patte et sa vision du monde, que ce soit dans ses forces ou faiblesses. Les Indestructibles 2 dans sa manière d’une part de traiter la place du superhéros dans notre société flirtent avec les bases qu’abordait Civil War. Sont-ils des dangers ou des atouts que l’on se doit de contrôler comme des chiens en laisse. C’est un aspect sur lequel Brad Bird construit son récit à la manière d’un James Bond d’antan avec des enjeux globaux qui dépasse le simple cadre d’un pays, c’est classique et menée pour autant avec une finesse et une intelligence dont beaucoup de productions Marvel ou DC sont malheureusement dévolus. Mais c’est quand il creuse plus profond dans les fondations de ce postulat qu’il installe les graines de la discorde. Brad Bird utilise alors Les Indestructibles 2 pour installer une réflexion autour de la place de la femme dans le couple et l’oppression que la société lui impose de par son statut de mère. Tout repose sur elle, le couple, les enfants, la vie de la maison. Un carcan qui éradique toute possibilité d’évasion ou de vie pleine et enrichissante.

Drama autour d’un couple de super-héros, Les Indestructibles 2 n’en oublie pas pour autant d’être un incroyable film d’action. Le savoir-faire de Pixar combiné à la folie créatrice de Brad Bird font des miracles. Oui, cela valait le coup d’attendre plus d’une décennie pour cette suite. La technologie étant ce qu’elle est aujourd’hui, le réalisateur peut se permettre toutes les folies. Et ce du plus gros délire dans les séquences d’actions a la mise en scène de combat en espace clos s’avérant plus fou en termes de rendu que bon nombre de films live. Brad Bird est un magicien qui comprend que l’humain reste encore et toujours le moteur d’une aventure magique et dans le cadre d’un film comme Les Indestructibles 2, le terme n’est pas galvaudé. Rare sont les films de superhéros que l’on peut voir en salles en ce moment capable de manier avec aussi peu de clichés et une telle avalanche de talents, l’humour, l’action, la comédie et la réflexion. Le talent de Brad Bird est qu’il fait cohabiter tout cela sans jamais donner la sensation de faire le moindre effort surhumain. Et pourtant du début à la fin du film, Les Indestructibles 2 enterre la concurrence. Pixar en la personne de Brad Bird possède son sorcier (oui un parmi tant d’autres vu la masse de talents dans ce studio). Que ce soit dans le domaine des films live ou de l’animation, son imagination semble n’avoir aucunes limites. Il le prouve encore ici enfonçant un peu plus le clou dans le cercueil où repose la concurrence qui tente vainement de lui faire face. Les indestructibles 2 est une énorme réussite. Validé à 100 %

Pour me suivre ou me contacter...

No Comments

Leave a Reply