Les news

Les fans sur le net, l’autre pays de la haine entre potes…

Follow me

Les fans sur le net ces derniers temps, cela devient un microcosme parfait pour étudier les tendances psychotiques explosant au grand jour…

Les fans de Star Wars sont-ils les pires fans de la galaxie ? On peut sincèrement se poser la question. D’ailleurs cette dernière par moments à tendance à s’étendre au-delà de ce simple milieu il faut être honnête, mais entre le harcèlement en ligne des actrices et la vague de haine contre l’épisode 8 de Rian Johnson, on se pose des questions. Le milieu des fans arpentant le net regorgent-il de no-life haineux et prêt à en découdre pour défendre l’honneur d’une saga dont au bas mot une énorme partie de la population mondiale se fout ? Oui, Star Wars est culte, oui nous avons grandi avec, oui c’est fun et cela fait du bien une fois par an sur grand écran. Mais aussi incroyable puisse être les souvenirs du à ce mythe depuis mon enfance, ils ne sont rien en comparaison du bon sens qui tempère la chose dans mon cerveau. Je n’ai jamais compris les fans hardcores qui sont la version mainstream des membres d’une secte. Star Wars n’est qu’une facette du problème. Des gardiens du temple d’un autre âge vivant sur les fondations du passé et balayant à chaque fois toutes tentatives d’aller voir ailleurs. Il faut que cela soit formaté à leur point de vue. Rien d’autre n’a de valeurs ou d’intérêts. Et même si la personne présentant une nouvelle vision est pleine de bonnes intentions, elles seront mises en morceaux sur l’autel des fanboys. C’est un petit monde complètement pervers. Les studios se nourrissent de l’énergie de ses fans (le Comic-con ne repose que sur cela…) et les laissent mariner dans le bouillon illusoire de « vous êtes importants pour nous », l’argent dépensé l’est oui… l’humain, c’est un autre débat. Il y a des sagas qui ne peuvent se défaire des fans et on besoin d’eux. Puis, il y a les autres, celle au rang de Star Wars qui savent que même si le turnover avec les historiques se met en marche, le long de la route, ils reprendront des nouveaux fans en stop pour boucher les trous.

Ce qui du coup rend pour le moins improbable la notion même de l’existence de ces fans hardcore. Plus le temps passe et plus les éclats de voix numériques se font nombreux dans leur camp, plus je reste perplexe. C’est un peu comme si le petit monde des fans était devenu une partie de Sims pour le reste du monde. Tout est en pilote automatique avec les settings les plus fourbes au maximum. On regarde la partie de l’extérieur en se demandant jusqu’où la chose pourra aller avant d’exploser littéralement. Alors que l’on soit claire, il y a des fans très cool, constructifs et faisant passer leur passion dans le respect. Parfois même avec une joie de vivre et une inventivité qui tient de la sorcellerie. Mais en contrepartie de ces quelques rayons de ciels bleus, il y a tout le reste. La mauvaise herbe que les studios exploitent et laissent pousser a quel fin ? C’est une bonne question. Le fertilisant que représente les réseaux sociaux n’aidant pas non plus, on regarde la chose se multiplier en dépit du bon sens et finir par ronger même l’édifice sur lequel repose tout l’échiquier du petit monde des fans. Que ce soit pour Star Wars ou d’autres, la soi-disant célébration d’un film ou d’une saga dans la joie la plus complète a pris du plomb dans l’aile et finit par muter en quelque chose que plus personne ne contrôle. Et si un jour on finit par se demander ou et quand tout est parti en couille histoire de remonter dans le temps et corriger la chose, je doute que quelqu’un puisse y répondre. Rozebud comme on dit…

Pour me suivre ou me contacter...
Follow me

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.