Les news

Les chroniques de Chandleyr, l’épisode 06

[podcast_subscribe id="31141"]

Les chroniques de Chandleyr épisode 06… mais de quoi va-t-il bien encore parler le Barry White de pacotille du 92. Chaque épisode est une nouvelle incitation à l’invasion auditive, le mec se permet de minauder de longues secondes en cherchant des ensembles de phrases dont lui seul a le secret. Des mots qui s’enchaînent jusqu’à percer la résistance de votre oreille pour envahir votre cerveau. Et bim, voici que d’un coup, il se persuade que son discours a du sens, pendant que vous êtes en mode introspection pour toujours tenter de le comprendre. Oui, ce mec c’est moi. Et aujourd’hui vous savez quoi ? J’ai envie d’être un énorme casse couille et de ne pas donner le conducteur de l’émission. Vous savez où la trouvez (en regardant dans le player ci-dessous ou dans le widget menant aux archives dans la sidebar). On est au 6e épisode et une fois de plus, je parle… le titre de l’épisode donne un petit avant goût sur ce qui vous attend « Moody as fuck is my middle name », cela sonne comme un track d’une mauvaise mixtape. Mais bon du moment que je ne deviens pas le Kamini du podcast, je peux encore tolérer cela. Alors oui, c’est une intro pour le moins bizarre pour donner envie de se plonger dans les entrailles de ce 6e épisode du Podcast, mais si vous avez déjà entendu les 5 d’avant, vous savez sans mal que je suis tout sauf logique et classique dans ma tête. Alors en attendant que le 7e épisode prenne forme, je me dis que vous pouvez sans la moindre crainte (enfin j’espère…) partir à la découverte de ce nouveau numéro. Bon après, il y a toujours le risque que vous n’aimiez pas le ton un chouïa moins lolilol que d’habitude. Mais j’avais bien dit dès le départ que la tonalité de ces chroniques serait fluctuante. Alors comme on dit « je vous avais prévenu », un peu comme ces petites lignes dans le contrat que l’on ne lit jamais vraiment avec attention. Gotcha !!!

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.