Les news

L’énigme débilo-jouissive de London has fallen…

london-has-fallen

Quand on regarde le trailer de London has fallen, la vague impression de faire un retour en arrière dans les années 80 est bien présente. On oscille entre un épisode de 24 shooté par Michael bay, un actioner débile dans son overdose de violence et d’explosions et un truc indigeste a la gloire des ricains en mode « america fuck yeahhhh ». Oui c’est con et le premier film n’était pas un chef d’oeuvre, mais il avait pour lui quelques avantages. Le premier était d’assumer pleinement sa violence sèche là où d’autres la joue petit bras. De ne pas oublier de reprendre un second degré assez salvateur par instants et ainsi de faire un peu mieux passer la pillule. Ce London has fallen a des allures de Call of Duty en live. Cela sera peut-être une catastrophe en salle, mais le côté Yolo absolu de ce trailer me fait rire. Et si au final London has Fallen est aussi sympathique qu’olympus has fallen alors pourquoi pas après tout…

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply